Comment dépister un manipulateur sur internet, dans la vie,…

Cet article est double. Il va à la fois vous donner les moyens de dépister un manipulateur (qui n’est pas forcément une personne car on peut aussi être manipulé par une publicité, un site web,… par exemple) et aussi de devenir un as de la persuasion. Mais attention, si vous êtes dans la seconde catégorie, sachez que vos « victimes potentielles » ont accès à ce site et prendront donc conscience de vos « ficelles » pour mieux les éviter.

Pour résumer en une phrase, disons que certaines personnes piratent votre cerveau grâce à des astuces psychologiques, émotionnelles,… afin de vous inciter à agir dans leur intérêt (et rarement dans le vôtre). 🙂

Dans le cadre du marketing, c’est le cas lorsque vous donnez votre adresse e-mail pour recevoir un livret gratuit sur internet, c’est aussi le cas quand on vous dit « Moi aussi j’étais timide avant de suivre la formation que je vous propose pour XXX€. Mais attention, ce prix exclusif est valable uniquement jusqu’à ce soir. », ou encore « Le taux de cambriolage dans votre quartier a doublé. Nous ne sommes plus en sécurité. Avez-vous des biens de valeur chez vous ? Avec cette alarme, vous n’aurez plus de soucis à vous faire. Votre voisin Mr… a déjà souscrit ! », « Si vous en achetez 1 kg, vous obtenez 25% gratuit ! »…

Nous nous appuierons sur cette vidéo intitulée « la science de la persuasion ».

 

Nous adopterons le point de vue du manipulateur, je vous laisserai en déduire les dispositions que vous devez prendre pour lui échapper.

Après tout, il s’agit d’un jeu, autant en connaitre les règles. 🙂

persuasion 6 thèmes

La persuasion est fortement basée sur des principes psychologiques, marketing et sociaux.

Le Docteur Robert Cialdini en a établi une sorte de loi universelle qui s’exprime à travers les 6 pivots suivants :

1) La réciprocité

2) La rareté

3) L’autorité

4) La cohérence

5) Le ressemblance

6) Le consensus

 

Rentrons dans le détail :

manipulation

1) La réciprocité :

L’homme (ou la femme) a certains réflexes. Lorsqu’on lui fait un cadeau, il a tendance à vouloir donner le change et en offrir un en retour (sa confiance par exemple). C’est ce que l’on appelle la réciprocité.

Ainsi, si vous êtes restaurateur, offrez des bonbons à la menthe à vos clients.

Si vous en offrez 1, le client dépensera 3% de plus que prévu.

Si vous en offrez 2, c’est 16% de plus qui rejoindront votre caisse.

 

De plus, la manière de donner est primordiale. Personnalisez votre cadeau et vous deviendrez le restaurant préféré de milliers de clients.

 

Si vous avez un site internet, offrez un exceptionnel (et rare, c’est le point suivant) ebook gratuit pour récupérer les adresses mails de vos futurs prospects.

 

persuasion2) La rareté :

Un produit rare a beaucoup plus d’attraits qu’un produit fabriqué à des millions d’exemplaire.

Le client aime s’offrir une Fiat personnalisée produite à 100 unités. C’est un privilège que de la conduire.

Si vous êtes vendeur ou si vous offrez vos services, fixez une date de fin ou des quantités limitées. Les clients accourront pour « sortir du lot » et s’en vanter auprès de leur voisin.

 

manipulation3) L’autorité :

Pour manipuler, il est nécessaire d’avoir la confiance de votre interlocuteur. Si vous êtes un imposteur mais qu’un ami docteur en sciences se porte garant pour vous et vous recommande, vous devenez soudain irrésistible et votre parole est d’or.

Donc, pour être crédible, trouvez-vous des experts pour louer vos qualités et votre efficacité ou devenez-en un. Même si ce n’est pas le cas. Qui va vérifier ?

 

4) La cohérence :

Les gens ont des croyances. Il ne faut jamais aller contre si vous voulez les persuader. Tout doit être cohérent.

Donc, renseignez-vous sur les croyances de vos futures proies, pardon, clients, et argumentez sur la même logique.

Vous ne déclencherez qu’approbation et signature de juteux contrats.

 

5) La ressemblance :manipulation

Vous connaissez tous l’adage « qui se ressemble s’assemble » ?

Hé bien, c’est ainsi que vous persuaderez. Trouvez des points communs avec votre interlocuteur et faites-lui comprendre que vous êtes comme des frères (ou des amis de longue date) ! Et que ce que vous pensez est donc ce qu’il pense.

En entretien d’embauche, cette technique fonctionne particulièrement bien. Mimez discrètement la gestuelle de votre recruteur et évoquez des points que vous aurez préalablement glanés sur internet ou parmi ses contacts. Exemple : votre recruteur est fan de hockey sur gazon. Pas commun, non ? Informez-vous sur les règles, faites même une session avec un entraineur si vous voulez ou regardez simplement des vidéos sur youtube. C’est super d’avoir CETTE passion commune, vous ne trouvez pas ? J’y vois un signe positive pour une future collaboration (clin d’oeil).

 

6) Le consensus :manipulation

J’appellerai ce point « l’exemple social ». Si vous savez que 95% de vos voisins achètent une marque de lessive et que vous lisez que 100% la trouvent parfaite, que ferez-vous ?

Pour manipuler quelqu’un, dégainez des pourcentages et expliquez que d’autres clients ont déjà fait le bon choix, celui que vous êtes justement en train de lui présenter.

Personne n’a véritablement envie d’être le vilain petit canard. Il est exclu et sa vie est un échec (enfin, c’est ce qu’on dit…).

 

Conclusion :

J’espère que cette science de la persuasion vous a été profitable. Je vous laisse inverser la perspective et rester sur vos gardes.

 

100% des lecteurs de ce billet ont cliqué sur « j’aime » et ont partagé avec leurs amis et leur entourage. 

Et vous ?

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂