Les bonnes et mauvaises habitudes des personnes très intelligentes

Quelles sont les habitudes des génies ou des personnes possédant une intelligence supérieure ? Sont-ce ces habitudes qui déterminent leur niveau de QI ? ou l’inverse. Excellente question !

albert-einstein

Cette infographie retrace quelques faits intéressants sur des personnes dites « supérieurement intelligentes » telles que Albert Einstein, Thomas Edison, Beethoven ou peut-être vous !

Mais tout d’abord, commençons par définir l’échelle de valeur du quotient intellectuel.

100 = QI moyen.

115 = Au dessus de la moyenne.

140 = Génie.

160 = Génie extraordinaire.

Les bonnes habitudes

Passons dans le vif du sujet, quelles sont les habitudes des personnes supérieurement intelligentes ?

 

Elles sont opiniâtres

QI des génies Einstein Bill Gates Thomas Edison Ben Franklin Beethoven

Thomas Edison avait un QI de 145. Il a fait 1000 tentatives avant de réussir à créer l’ampoule électrique.

Albert Einstein avait un QI de 160. Il n’a parlé qu’à 4 ans.

Bill Gates a un QI de 160. Sa première entreprise était un échec.

Benjamin Franklin avait un QI de 160. Il quitta l’école à l’âge de 10 ans.

Beethoven avait un QI de 165. Il pensait échouer.

 

Elles ont établi des objectifs

comment atteindre ses objectifs

Si on donne 4 semaines à des étudiants pour atteindre un objectif :

43% de ceux qui ne l’ont pas écrit l’ont atteint.

64% de ceux qui  l’ont écrit l’ont atteint.

76% de ceux qui ont partagé leur objectif avec leurs amis l’ont atteint .

 

Elles lisent beaucoup 

les vertus de la lecture

La lecture possède de nombreuses vertus :

– elle augmente les compétences linguistiques

– elle aide à organiser ses pensées

– elle améliore la capacité à résoudre des problèmes

– elle développe la capacité à écrire

– elle booste la mémoire

 

15 minutes de lecture par jour nous exposent à 1 million de mots par an !

 

Elles s’auto-disciplinent

rapports sexuels versus QI

– un QI élevé est un bon indicateur du taux de virginité parmi les adolescents

87% des étudiants fréquentant une université classique aux USA ont déjà eu des relations sexuelles (contre 59% à Harvard, 56% à Princeton, 51% au MIT).

 

Elles sont expertes en métacognition 

metacognition

La métacognition est la capacité à penser à nos pensées. C’est à dire à prendre conscience de l’objet du savoir.

Ceci permet d’affuter le sens critique et de développer les compétences cognitives.

 

Les mauvaises habitudes

Passons au côté obscur de l’intelligence. Les personnes intelligentes ont quelques (très) mauvaises habitudes :

 

Elles ont tendance à boire

alcool et intelligence

Les études ont montré que les enfants intelligents avaient tendance à boire plus que leurs pairs une fois adultes.

 

Elles consomment de la drogue 

drogue et QI

Une étude britannique a démontré que les risques de consommer de la drogue  étaient deux fois supérieurs pour les garçons et 3 fois supérieurs pour les filles si ils ou elles ont un QI supérieur à 107.

 

Ce sont des oiseaux de nuit 

intelligence et sommeil

Au plus le QI est élevé, au plus les génies se couchent tard. C’est le résultat d’une étude menée auprès de 20000 étudiants en 1995.

 

Elles sont anxieuses

anxiété et intelligence

 

Une étude datant de 2012 a démontré que les personnes à fort QI souffraient plus de stress que les personnes possédant un QI normal.

 

Conclusion :

Copiez les bonnes habitudes des personnes intelligentes ( opiniâtreté, lecture assidue, écriture et partage des objectifs, autodiscipline, métacognition) et oubliez les mauvaises habitudes. Vous ne vous en porterez que mieux.

via visually

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂