Sieste + café = effet WOW !

via Vox.com

J’aime partager avec vous les trouvailles scientifiques qui peuvent nous permettre de mieux vivre au quotidien. En voici une qui va booster vos performances. Il est question de sieste et de café. Lorsqu’on combine les deux dans un timing précis, on fait le plein d’énergie ! Explication.

sieste

Vous avez 20 minutes devant vous ?

Tentez cette expérience :

Buvez un café et faites immédiatement une sieste d’une durée maximale de 20 minutes : lorsque vous vous réveillerez, vous allez vous sentir plein d’énergie et votre cerveau sera incroyablement alerte !

 

J’entends vos objections : « la caféine est un excitant, comment pourrait-on dormir une fois qu’on en a absorbée ? »

Je vais donc vous apporter une réponse scientifique du phénomène (à vos crayons):

 

La caféine est absorbé par notre intestin et passe dans le sang qui l’emmène au cerveau en 20 minutes.

Voilà ce que se passe alors dans notre cerveau (via lecerveau.mcgill.ca):

neuro

« L’effet stimulant du café lui vient en grande partie de son action sur nos récepteurs membranaires à l’adénosine. L’adénosine est un neuromodulateur du système nerveux central qui possède des récepteurs spécifiques. Quand l’adénosine se fixe sur ses récepteurs, l’activité nerveuse est ralentie et nous devenons somnolents. L’adénosine facilite donc le sommeil et dilate aussi les vaisseaux sanguins, probableƒment pour assurer une bonne oxygénation lorsque nous dormons. 

Or, la caféine est un antagoniste des récepteurs à l’adénosine. Cela veut dire qu’elle se fixe sur les mêmes récepteurs, mais sans réduire l’activité neuronale. Il y a donc moins de récepteurs de disponibles pour le frein naturel qu’est l’adénosine, ce qui mène à une activation des neurones.

L’activation de plusieurs circuits neuronaux par la caféine va aussi amener l’hypophyse à relâcher des hormones qui vont faire produire davantage d’adrénaline aux glandes surrénales. L’adrénaline étant l’hormone de la fuite ou de la lutte, elle va augmenter notre niveau d’attention et donner un pic d’énergie à tout notre organisme. Un effet que les buveurs de café recherchent souvent.

 

En gros, l’adénosine ne peut pas totalement se fixer sur ses récepteurs car la caféine les occupe. Vos neurones s’activent au lieu de ralentir.

Conclusion 1 : La caféine permet de lutter contre la fatigue (l’adénosine) et atteint le cerveau en 20 minutes.

café

Ce que vous ne savez peut-être pas est que la sieste permet de baisser le taux d’adénosine dans le cerveau. On est moins fatigué lorsque nous avons dormi le temps nécessaire pour ne pas sombrer dans un sommeil profond.

Oui, cette notion est importante. Si nous dormons au delà de 20 minutes, nous pénétrons dans un sommeil profond. Si nous en sommes brutalement extirpés, nous serons groggy. A éviter !

Conclusion 2 : Une sieste de maximum 20 minutes baisse le niveau d’adénosine.

 

Conclusion finale : si on exploite le temps d’effet de la caféine (environ 20 minutes) en faisant une sieste, nos neurones seront extrêmement actifs !

 

Les études qui prouvent l’efficacité de la sieste combinée au café :

Source 1 source 2

 

Café? Sieste ? Les deux mon capitaine !

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂