Comment être heureux et le rester

Sonja Lyubomirski dirige le département de psychologie positive de l’Université de Californie. Elle est l’auteur de « Comment être heureux et le rester ». Elle nous confie les clés d’un bonheur durable dans cet article de Cerveau&Psycho.

ladybug-54311_1280

Notez que la prospérité, la santé et la beauté influent peu sur le bien-être et que nous avons des prédispositions au bonheur. Certaines personnes sont naturellement heureuses.

Ceci s’explique par le fait que le bonheur est à 50% génétique.

10% sont liés aux conditions de vie : riche/pauvre, marié/divorcé, …

Il reste 40% qui dépendent uniquement de nous !

Afin de déterminer le type d’actions possible pour être heureux, Sonja et ses équipes ont étudié la vie et les habitudes des personnes heureuses.

  • Elles consacrent beaucoup de temps à leur famille et à leurs amis
  • Elles expriment souvent leur gratitude
  • Elles font preuve d’altruisme
  • Elles ont une vision optimiste de leur avenir

Mais nous avons tendance à nous habituer au bonheur. On évoque l’adaptation hédonique. C’est ainsi que les gagnants du Loto retombent à leur niveau de bonheur initial 18 mois après avoir remporté une grosse somme.

Pour endiguer les effets de l’adaptation hédonique, il est indispensable de diversifier les expériences positives et de se surprendre. Le principe est donc de lutter contre la routine.

 

Conclusion : une vie sociale et familiale développées, de l’altruisme, de la gratitude et un effort constant pour casser la routine sont les ingrédients indispensables au bien-être !

 

Comment être heureux et le rester

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂