La méditation pleine conscience modifie notre ADN

On connaissait les bienfaits de la méditation pleine conscience mais des chercheurs ont poussé les investigations très loin pour déterminer jusqu’où les changement s’opérait. Ils sont arrivés à la structure même de notre ADN.

children-480112_1280

Voici le résultat des diverses recherches :

  • La méditation pleine conscience modifie des gènes qui sont les cibles actuelles de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques (étude de 2013).
  • la méditation pleine conscience préserve la longueur des télomères (la longueur des télomères est à corréler avec l’apparition du cancer, de maladies cardiaques et le diabète) (via)

Les chercheurs ne savent pour l’instant pas à partir de quel niveau de pratique les effets interviennent.

Ce qui est certain est que le niveau de stress diminue dès les premières semaines (voir cet article avec Matthieu Ricard)

Pour résumer, retenons que la méditation pleine conscience agit sur notre ADN pour nous maintenir en bonne santé.

Il est temps de s’y mettre, vous ne pensez pas ?

 

Et pour débuter, je vous conseille la lecture et l’écoute de Méditer jour après jour de Christophe André.

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂