Petit cahier d’exercices de bienveillance envers soi-même

cahier de bienveillanceCommençons par une mise au point donnée par Anne Van Stapper, à l’origine de ce cahier d’exercices de bienveillance envers soi-même.

C’est quoi être bienveillant envers soi-même ?

– C’est prendre soin de soi d’une manière telle que l’on va bien et qu’alors, inévitablement, on a beaucoup à donner aux autres et on ressent l’envie de le faire.

– C’est vivre sa vie de façon à se sentir heureux, en paix et en harmonie avec ses valeurs, ses rêves, ses aspirations et ce, sans qu’il n’y ait un coût à payer pour quiconque.

 

L’art de la bienveillance, continue l’auteur, s’articule autour de 5 talents :

1) être présent à soi

C’est le chapitre majeur, celui qui nous reconnecte à soi dans le moment présent, en pleine conscience des sentiments et des émotions que nous ressentons.

cahier de bienveillance

2) oser prendre soin de soi, quitte à déplaire

Une fois la conscience rétablie, il est important de maintenir le lien en écoutant régulièrement son état physique, ses besoins, ses émotions et de réagir par des soins ou de la communication. Car en effet : « quand on partage une joie, elle augmente et quand on partage une peine, elle diminue. »

cahier de bienveillance 2

3) cultiver un dialogue humain

Qu’est-ce qu’un dialogue humain ? Nous retrouvons ici les principes de la communication non-violente :

– l’expression de soi, honnête et assertive

– l’écoute de l’autre, emphatique et respectueuse

– l’expression de la gratitude.

cahier de bienveillance

4) créer une vie en accord avec qui on est profondément

Pour illustrer ce chapitre, l’auteur partage un exercice inspiré du livre « Le pouvoir de créer » d’Abraham

Ecrivez chaque matin pendant :

– 1 minute, comment vous voulez vous sentir aujourd’hui.

– 5 minutes, ce que vous voulez avoir.

– 5 minutes, ce que vous voulez accomplir.

 

5) discipliner son esprit 

Discipliner son esprit consiste à stopper les jugements pour les transformer en sentiments/besoins.

Par exemple, « un des actes de bienveillance les plus puissants que l’on peut accomplir pour soi est de transformer les mots « ce que je te reproche, c’est… » en « ce que je souhaite, c’est… » »

 

Conclusion :

J’ai beaucoup aimé l’approche Communication Non Violente autour de la bienveillance envers soi. Les exercices proposés sont judicieux et les citations choisies, très inspirantes.

D’ailleurs, celle-ci résume à merveille une des motivations pour enfin s’accorder l’attention dont on a besoin :

 » Il y a une forme d’égoïsme qui fait qu’on est si nourri qu’alors on a beaucoup à donner à autrui. » Marshall B.Rosenberg

 

Disponible :

 

Prix : 6,90€

EnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂