Boostez votre créativité…et libérez votre artiste intérieur

boostez votre créativité
Je vous emmène aujourd’hui à la découverte d’un ouvrage qui va intéresser ceux qui ne s’estiment pas créatifs et qui en auraient pourtant besoin.

Je vous rassure, le livre en question se lit rapidement (88 pages au format poche). Il est donc parfait pour rentrer dans le vif du sujet par la pratique. Et cela tombe bien, car « mettre la main à la patte » le plus souvent possible est la clé de la réussite créative.

Et la raison pour laquelle nous évoquons l’art et la créativité est assez naturelle : ce sont des remèdes qui contribuent à notre épanouissement personnel.

 

La créativité se nourrit de la créativité.

Au plus nous créons, au plus nous sommes créatifs.

Mieux, Sylvie Battle cite Bernie Warren qui estime que l’acte de création, le fait d’exprimer son soi par le biais d’une activité créative, fait parti de notre héritage et de notre droit fondamental dès notre naissance.

La créativité n’est pas réservée à une élite, nous voilà rassurés.

 

Alors, qu’est-ce donc que la créativité ? L’auteur y voit un accès privilégié à l’inconscient, à la sagesse intérieure, au profond et à l’universel. C’est pour cette raison que les oeuvres nous émeuvent tant parfois. Elles reflètent une vérité enfouie en nous, une perception intime de la réalité.

L’art est donc un outil d’équilibre, de richesse et de bonheur en tant qu’acteur ou simple observateur.

Mais, pour beaucoup, nous avons malheureusement perdu l’usage de cet outil en grandissant. La faute à un environnement social qui étouffe « la spontanéité créative ». C’est le cas pour le cadre scolaire où l’intellect est favorisé eu détriment de la créativité. On privilégie alors le cerveau gauche, logique et linéaire. Le cerveau droit, intuitif et inconscient, est en sourdine.

Dans l’éducation, nous commettons aussi des maladresses en imposant trop de règles strictes. On « empêche de » au lieu d' »autoriser à ». On enferme les enfants et futurs adultes dans le conformisme.

Il est temps de se réveiller et de reprendre ce que nous avons laissé en friche il y a des années, lorsque nous dansions, chantions ou fabriquions des cabanes en draps sans se soucier de ce que « les autres pourraient penser ».

water-263054_1280

Le processus créatif

Il est possible que vous ayez des croyances limitantes par rapport à votre capacité à créer. Afin de les dépasser, il est essentiel de suivre un processus précis qui vous sécurisera.

Les deux composantes essentielles au processus sont le temps et l’espace.

Pour le temps, cela signifie que vous devez prendre un rendez-vous créatif avec vous-même. Programmez-le sur un agenda.

Pour l’espace, explorez votre environnement de vie pour déterminer un « coin créatif » ou découvrez-en un qui vous convient. Vous devez à la fois vous sentir bien et ne pas connaitre de contraintes (un endroit trop exigu ou mal éclairé par exemple).

 

Sylvie Battle recense 6 phases de création : 2 obligatoires et 4 optionnelles

1) L’incubation : laissez monter l’inspiration. Observez, écoutez, replongez dans vos souvenirs, regardez des peintures dans un musée, écoutez vos émotions (négatives et positives),…

2) Création spontanée : lâchez-vous ! Ecrivez, dessinez, coupez, sculptez, etc. sans vous soucier de quoi que ce soit. Libérez-vous totalement. Soyez totalement ancré dans le maintenant et ici.

 

Les 4 phases suivantes correspondent aux étapes de relecture, correction, fignolage et séparation. Elles sont intéressantes dans le sens où elles obligent à prendre du recul par rapport à ce que nous venons de créer. On prend ainsi une certaine distance émotionnelle.

La phase 6 (la séparation) est l’étape où on est prêt à montrer notre création au public. Cette phase peut-être douloureuse, comme un deuil. Ou libératrice.

 

Les blocages et comment les contourner

Même si nous avons l’habitude de créer, nous nous confrontons à quelques blocages tels que le perfectionnisme, le manque de confiance en soi, les mots inhibiteurs dans le jugement de notre oeuvre, les critiques et la peur des critiques, les échecs, les réussites, l’impatience, la peur de prendre des risques, le stress

L’étincelle créative est donc fragile. Sylvie Battle se réfère à l’analyse transactionnelle afin d’évoquer l’importance de la prédominance du Moi Enfant Libre et du Parent Nourricier pour faciliter l’expression créative.

booster votre créativité

Pour surmonter les blocages, l’auteur préconise d’adopter une attitude constructive et d’intégrer un groupe « sain » pour se former. « Sain » signifiant non-sujet aux différentes sortes de blocage (comme les critiques).

Ceci permettra aussi de mesurer l’impact de nos oeuvres et donc de simplifier les phases créatives citées plus haut.

Elle conseille cette solution à celle de prendre des cours individuels pour acquérir les techniques créatives.

 

Qu’est-ce qu’une attitude créative ?

Sylvie nous donne 4 clés pour adopter une attitude créative.

1) Soyez réaliste plutôt que « gourmand » en vous fixant un objectif ancré dans la réalité. Ceci inclut de ne faire une seule chose à la fois sans se disperser.

 

2) Donnez-vous la permission de choisir ce que vous voulez créer. Il est question ici de liberté !

 

3) Acceptez les moments moins inspirés. L’inspiration ne vient pas sur commande. Ne vous formalisez pas si voue en manquez. Zen. 🙂

 

4) Ne vous dévalorisez pas. Croyez en votre potentiel créatif. C’est un choix. Vous n’avez pas besoin de preuve pour cela. Usez de bienveillance envers vous-même.

 

Il y a deux formules magiques à la créativité :

« Et pourquoi pas ? » et « Have fun ! ».

Ouvrez le champ des possible et amusez-vous.

 

Comme écrivait D.W. Winnicott :

Ce n’est qu’en s’amusant qu’on peut être pleinement créatif.

 

Pour conclure, je vous invite à lire ce livre de Sylvie Battle. C’est la première marche vers une vie épanouie et créative.

 

Titre : Boostez votre créativité…et libérez votre artiste intérieur.

Auteur : Sylvie Battle.

Titulaire d’un Master en Art-Psychothérapie intégrative, membre de la Fédération française de psychothérapie et de l’Association britannique des troubles du comportement alimentaire, Sylvie Batlle se sert des arts comme d’un support thérapeutique dans le cadre de thérapies individuelles et ateliers de découverte de soi.

 

Disponible :

Prix : 4,95€

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂