Les 7 compétences de vie essentielles à chaque enfant (+activités pour les développer)

mind in the makingEllen Galinsky nous donne les 7 compétences essentielles à l’épanouissement de chaque enfant dans son livre « Mind in the making ». Les voici ainsi que les activités pour les développer.

 

girl-603157_1280

1) Concentration et self-control :

La concentration et le self control sont aussi importants que le QI dans la réussite scolaire. Ces compétences font partie des fonctions exécutives. Pour les développer, les parents devront entrainer la mémoire de travail, la flexibilité cognitive ou encore le contrôle inhibiteur de l’enfant.

Activités pour développer la concentration, la mémorisation :

– jeux de devinette : « je pense à un animal dont le nom rime avec rat »

– les puzzles

– « feu rouge/feu vert »: mettez-vous à distance de ou des enfants. Les règles du jeu sont : ils ont le droit de s’avancer vers vous si vous dites « feu vert ». Lorsque vous dites « feu rouge », tout le monde s’arrête. Ceux qui bougent après le « feu rouge » ont perdu.

– les chaises musicales

– le jeu de la clochette : chaque enfant porte une clochette qu’il ne doit pas faire tinter en marchant en rond ou en ligne droite. Le jeu peut être corsé en augmentant le rythme.

3 activités supplémentaires pour la concentration

– pour la mémorisation : jouez à des jeux avec des règles dont devra se souvenir l’enfant (Jacques-a-dit par exemple).

– les brain box sont d’excellents moyens de développer la mémoire de manière ludique :

brain box

Activités pour développer la flexibilité cognitive :

– les puzzles sont idéaux : l’enfant manipule les pièces selon différentes perspectives tout en visualisant le résultat final.

gagne ton papa 

gagne ton papa

– testez Rush Hour

rushhour

 

– les échecs. Je vous conseille de vous y adonner également (commencez par le livre ci-dessous pour apprendre à jouer en même temps que votre enfant).

les échecs un jeu d'enfant

 Activités pour s’entrainer au contrôle inhibiteur :

– Le « Jacque-a-dit » inversé : « Jacques a dit « fais l’inverse de…. ». Ainsi, Jacques-a-dit « on ne fait plus de bruit » deviendra pour l’enfant « je dois faire un maximum de bruit ».

– Pour les enfants qui savent lire,  demandez-leur de vous dire la couleur qu’ils voient (et non le mot) :

ROUGE VERT BLEU ORANGE NOIR MARRON

– Le jeu de société Bazar Bizarre : on saisit soit la pièce qui apparait sur la carte quand c’est exactement la même (une bouteille verte par exemple) soit celle qui n’a aucun point commun (couleur, objet) si la pièce exacte n’y est pas.

bazar bizarre

 

Gloobz : même principe que Bazar Bizarre avec une notion de nombre de Gloobz.

gloobz

2) Adopter des perspectives différentes :

Les études ont montré que le fait d’apprendre à adopter différentes perspectives permettait :

– de donner du sens à ses expériences et à celles des autres.

– de mieux cerner ce que les parents et les enseignants veulent.

– de mieux s’intégrer socialement par une meilleure intelligence émotionnelle et relationnelle.

– cette compétence favorise l’apprentissage de la lecture (et inversement).

Activités et conseils pour apprendre à adopter différentes perspectives :

– pratiquez vous-même l’écoute active et la communication positive. Vous êtes le premier modèle de votre enfant.

– exprimez vos propres sentiments et émotions (lire cet article).

– encouragez votre enfant à exprimer ce qu’il ressent. Répétez et reformulez ce qu’il vous dit sans juger. Enrichissez son vocabulaire pour nommer précisément ses émotions. Servez-vous de l’art par exemple (voir cet article).

– demandez à votre enfant ce que pourraient ressentir d’autres personnes. » selon toi, que ressent Paul ? Qu’éprouve ta soeur après cet évènement ? »

– vous pouvez utiliser des marionnettes pour favoriser le changement de perspective et la dissociation.

J’utilise celles-ci avec mon fils :

marionnette à doigts

– les jeux de rôle fonctionnent très bien aussi : « Si tu étais le papa ou la maman, tu réagirais comment ? ». N’hésitez pas à changer de place à table ou à vous déguiser.

– apprenez-lui une seconde langue dès que possible (et même plusieurs langues).

 

3) Communication

La communication est un art que beaucoup d’adultes ont du mal à maitriser. La compétence s’acquiert en créant un environnement propice et en s’exerçant dès le plus jeune âge.

 

Activités et conseils pour développer les compétences en communication :

– créez un environnement fertile : les livres sont vos meilleurs alliés pour cela. Familiarisez votre enfant aux livres, laissez-le les manipuler, les échanger,exposez-les, fréquentez régulièrement une bibliothèque…

– lisez des histoires avec votre enfant et interrogez-le sur ce qu’il a aimé, ce qu’il a retenu ou encore imaginez des fins différentes. (voir cette sélection d’ouvrages)

– demandez-lui de vous raconter ses expériences et sa journée (et faites de même pour qu’il s’en inspire). Encouragez-le à étoffer ses récits en montrant que vous l’écoutez avec des petites expressions comme « oh! » « Ah? » « Je vois » ou répétez ces phrases.

– adoptez une posture d’écoute afin que votre enfant vous imite : regards, gestes. On ne parle pas uniquement avec des mots. La communication est d’ailleurs essentiellement visuelle.

– employez un vocabulaire diversifié et riche pour que votre enfant soit familiarisé avec un maximum de mots et d’expression (voir cet article).

– encouragez votre enfant à écrire dès qu’il est en âge de le faire

– inscrivez-le à des cours de théâtre.

– jeu de société : imagidés qui permet d’inventer des histoires en jetant des dés.

imagidés

4) Faire des connexions

Voilà une capacité indispensable pour créer. C’est grâce à elle qu’un certain Gutenberg a inventé l’imprimerie en combinant le système d’impression des pièces de monnaie et la presse. La capacité de relier des idées n’est pas innée, elle s’acquiert.

Ce qui contribue à la développer est : le repérage dans l’espace, les mathématiques, la qualité de l’observation.

Activités et conseils pour apprendre à faire des connexions :

– les briques Lego sont parfaites pour s’exercer à créer à partir d’éléments différents (couleurs, formes, modèles). De plus, la manipulation développe la motricité, le repérage dans l’espace et le calcul mental.

légo

– les jeux de cache-cache aident au repérage dans l’espace. Donnez des indications géographiques ou des indices pour retrouver l’objet ou la personne.

développez son sens de l’observation.

– les tâches de la vie quotidienne sont un excellent moyen de s’exercer aux nombres : combien de couverts doit-on mettre à table, combien doit rendre la boulangère si on lui donne 5€,…

– demandez à votre enfant de regrouper des images découpés dans des magazines ou des tracts publicitaires  par couleur et par forme.

– incitez votre enfant à inventer des nouvelles choses à partir d’images découpés un peu partout.

– visitez avec lui des sites web avec des illusions d’optique comme celui-ci.

– les livres d’énigmes sont efficaces aussi.

énigmes

– fournissez-lui des modèles avec des biographies de chercheurs (comme Albert Einstein) en expliquant ce qu’ils ont découvert et comment.

A ce sujet, je vous invite à lui offrir le livre Génie toi-même(voir la chronique ici) !

5) Pensée critique

La pensée critique est primordiale pour être en recherche permanente de connaissances valides afin de s’engager dans un processus efficace de réflexion, de décision et d’action.

Voici la mécanique à enseigner :

1) Identifier le plus précisément possible le dilemme, le problème ou la question.

2) Déterminer le but.

3) Proposer des solutions alternatives.

4) Considérer comment ces solutions pourraient fonctionner.

5) Sélectionner une solution à essayer et l’essayer.

6) Evaluer le résultat et, si la solution ne fonctionne pas, en essayer une autre.

 

Activités et conseils pour développer la pensée critique :

– remarquez les efforts de votre enfant quand il cherche à comprendre. Cela l’encouragera.

– développez sa curiosité en le questionnant régulièrement sur des faits du quotidien ‘ »à ton avis, pourquoi les nuages bougent-ils ? ».

– remerciez-le de vous questionner et soyez enthousiaste.

– montrez comment vous procédez quand vous ne savez pas faire ou si vous n’avez pas la réponse à une question. Où chercher, à qui demander, etc. Soyez méticuleux, donnez des informations précises.

– faites des expériences scientifiques avec lui (voir cet article).

– emmenez-le au musée au moins une fois par moi.

– enseignez-lui comment évaluer les informations qu’on lui donne. « Mon copain m’a dit qu’un asteroid allait s’écraser sur la Terre ! » « Ok, vérifions si c’est possible ».

– utilisez la méthode des chapeaux de la réflexion pour adopter des points de vue différents.

 

6) Relever des défis

Pour que votre enfant aime relever des défis, compétence qui le motivera toute sa vie, il faut encourager ses efforts, lui donner des outils pour apprivoiser son stress et démystifier les échecs.

montrez l’exemple en appliquant des techniques anti-stress sur vous.

– adoptez un discours positif et éducatif autour du stress

– louez les efforts et la stratégie de votre enfant sans juger sa personnalité.

– renforcez sa confiance en lui avec ces phrases.

– donnez-lui le droit (et le devoir) d’échouer en lui disant que l’échec fait partie de la réussite (Edison a échoué 1000 fois avant d’inventer l’ampoule électrique).

– jouez à des jeux de société en insistant sur le contenu du jeu et le plaisir ressenti pendant la partie, pas sur le résultat ni le classement.

 

7) Autonomie et apprentissage permanent

Pour développer cette double compétence, nous devons respecter ces principes :

1) Etablir une relation de confiance avec notre enfant (attachement sécure).

2) Aider notre enfant à fixer et à travailler sur ses objectifs.

3) Impliquer nos enfants socialement, émotionnellement et intellectuellement.

4) Etendre le champ d’apprentissage de notre enfant.

5) L’aider à s’entrainer, synthétiser et généraliser.

6) L’aider à devenir responsable.

7) Creer une communauté d’apprenants.

 

Je vous propose de développer ce 7eme point dans un prochain article. 🙂

 

Si vous avez aimé ce sujet, partagez-le ! Merci !

 

Nous travaillons en ce moment sur un ebook à propos de la parentalité « épanouie ».

Pour être informé de sa disponibilité, n’hésitez pas à vous abonner à cette newsletter dédiée aux parents :

[wysija_form id= »3″]

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂