Comment apprendre la gratitude à son enfant

GRATITUDE-14

J’étais hier à la sortie de l’école pour récupérer mon fils lorsque j’ai assisté à une scène qui a motivé l’écriture de ce billet.

Un enfant d’une classe de CP venait de rejoindre sa mère et sa grand-mère qui l’attendaient en face du portail. Sa grand-mère, après l’avoir embrassé, lui tendit son goûter en lui expliquant qu’elle avait passé l’après-midi à le préparer.

Son petit-fils n’eut visiblement pas la réaction prévue car, après avoir ouvert le papier dans lequel se trouvait le fameux goûter (un gâteau fourré à la fraise), sa mine se décomposa et il commença à demander où était son vrai goûter, une barre chocolatée qui lui avait été promise.

S’ensuivirent des reproches et des accusations ainsi que des injonctions à « dire merci à mémé » qui s’était donné tant de mal dans une cuisine surchauffée.

Au final, tout le monde quitta les lieux en grommelant, chargé de sentiments négatifs. La soirée s’annonçait sympathique…

J’ai tout d’abord pensé « quelle ingratitude de la part de cet enfant ! ».

Puis je me suis dit que la gratitude n’était pas forcément innée. Qu’elle devait s’acquérir. Je parle là d’une gratitude sincère et non de façade. La gratitude qu’il est conseillé de pratiquer en psychologie positive.

Comment l’apprendre à un enfant ? Voici mes conseils.

 

– en tant que parents, montrons régulièrement notre gratitude avec des phrases de ce type :

« Je suis reconnaissant car… »

« Je te remercie de … »

« Je suis touché par ton geste… »

« Tu m’as beaucoup aidé. Merci. »

« J’ai de la chance d’être entouré d’enfants comme vous. »

« Je passe une excellente journée grâce à vous. »

« Merci. »

« J’ai remarqué tes efforts. Merci. »

« Voici mes cinq plaisirs du jour. »

« Te voir sourire me fait du bien. »

 

Montrer soi-même de la gratitude, c’est donner la recette et l’exemple à nos enfants. La base de cette gratitude est le mot « merci ». Mais vous pouvez y rajouter l’attention aux détails du quotidien. Ainsi, une simple description des actes d’autrui sera perçue comme un signe de gratitude.

 

– Comment motiver la gratitude chez son enfant

La gratitude ne se commande pas, elle doit venir du coeur. Si vous obligez un enfant à remercier, il éprouvera de la rancoeur, de la culpabilité et de la honte. Nous évoquerons ultérieurement la politesse.

 

Rituel de gratitude du soir

Je vous conseille donc de commencer le travail autour de la gratitude en instaurant le rituel des cinq plaisirs du jour. Positionnez le rituel le soir au diner en famille ou avant le coucher, au calme, dans le lit.

Ainsi, l’enfant portera un regard positif sur sa journée et focalisera son attention sur ce dont il est reconnaissant. Cela deviendra rapidement un jeu dont il aura besoin. La gratitude rend heureux, c’est un fait prouvé scientifiquement.

Rajoutons qu’on dort mieux après avoir exprimé sa gratitude.

 

Imagination et empathie

J’utilise l’imagination et l’empathie pour motiver l’élan de gratitude :

« Imagine que tu ais passé des heures à confectionner un cadeau et que tu l’offres à quelqu’un qui te dit qu’il ne l’aime pas. Que ressentirais-tu ? De la déception ? De la joie ? »

 

Pleine conscience et moment présent

J’emploie aussi la pleine conscience du moment présent :

« As-tu remarqué la couleur de cette fleur ? Le son du ruisseau ? Le ciel bleu et les nuages qui vagabondent ? Je trouve que la nature nous offre de magnifique cadeau. Qu’en penses-tu ? « 

A ce sujet, je vous invite à tester et pratiquer la méditation. Elle développe des zones du cerveau qui favorisent l’empathie, l’altruisme, la compassion, etc.

 

L’inventaire positif 

Lorsque l’enfant fait un inventaire de ce qu’il possède, il éprouve une bouffée de gratitude.

« faisons un inventaire de tes jouets et de tes livres si tu veux bien ? »

« peux-tu me citer 3 personnes qui tu es heureux de connaitre ? »

« quels sont les 3 souvenirs qui te donnent immédiatement le sourire ? »

« qui as-tu aidé aujourd’hui ?  Qui t’a aidé aujourd’hui ? »

« qui ou qu’est-ce qui t’a fait sourire aujourd’hui ? »

 

Altruisme et gratitude

J’ai remarqué que la gratitude était associée à l’altruisme. Ainsi, nous ne manquons pas une occasion de discuter des actes altruistes comme celui de cette petite fille qui construit des maisons en bois pour les sans-abris. Quand on donne sans arrière pensée, on apprend aussi à recevoir des sourires, des accolades ou des mots.

 

Le journal et la boite à gratitude

Garder une trace de la gratitude est une excellente idée car cela permet de favoriser l’ancrage positif.

Ainsi, vous pouvez aider votre enfant à fabriquer une boite dans laquelle il mettra des objets relatifs à des instants qu’il a appréciés.

Le journal de gratitude est parfait également. L’enfant peut y écrire ou dessiner ses plaisirs du jour (et se les remémorer en les relisant).

 

Nous travaillons en ce moment sur un ebook à propos de la parentalité « épanouie ».

Pour être informé de sa disponibilité, n’hésitez pas à vous abonner à cette newsletter dédiée aux parents :

[wysija_form id= »3″]

9 réponses

  1. Lila dit :

    J’aime beaucoup votre blog ^^

  2. vio dit :

    tous les soirs je fais écrire à mon fils (10 ans) dans un carnet ses trois petits bonheurs du jour avec « interdiction » de réutiliser ceux des jours précédents. Mon objectif est qu’il perçoive la beauté de la vie. Il est EIP et trouve que la vie ne sert à rien. Je le fais aussi pour l’accompagner dans cette démarche. Et hier je lui ai dit que dans la journée j’y pensais:  » Il faut que je fasse quelque chose pour me faire plaisir, sinon je n’aurais rien à écrire dans le carnet ce soir ». Il m’a répondu « moi c’est pareil » !. On progresse donc….
    Merci pour tous les articles de votre blog.

  3. Agathe dit :

    Très bon article merci

  4. Soleil dit :

    Superbe article 🙂 Bel apprentissage en perspective et un peu plus de paix familiale dans le coeur à l’horizon 🙂
    Merci pour ce joli billet !!!

  5. Nadine dit :

    Un grand merci pour ce partage et ce magnifique geste 🙂

  6. Sanogo dit :

    J’apprends beaucoup de votre blog, merci tous ces conseils !

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂