Exercice du jour : aider une personne

L’exercice du jour est inspiré du livre d’Isabelle Filliozat « L’année du bonheur ». Il est introduit par ce proverbe chinois :

 

Conseiller est facile, aider est difficile.

 

En effet, on a souvent l’impression d’aider en conseillant mais est-ce vraiment le cas ?

Donner des conseils est délicat. Un conseil peut par exemple augmenter un sentiment de manque de confiance en soi ou créer une gêne chez autrui. La personne qui le reçoit peut se sentir redevable (stress supplémentaire) ou honteuse de ne pas être capable de s’en sortir seule.

Le véritable acte altruiste et aidant est ailleurs selon moi. Il est possible d’aider sans conseiller. Pour cela, il suffit de ne pas juger mais de s’orienter dans l’écoute, l’accompagnement, la reconnaissance des émotions d’autrui, la présence. Comme l’écrit Isabelle Filliozat, c’est le fait de soutenir sans intervenir.

Cette attitude bienveillante contribue à l’autonomie et la responsabilisation des adultes et des enfants qui parviennent à apprendre en surmontant les différentes épreuves qui se présentent à eux s’appuyant sur leurs forces.

« Moi à ta place je ferais… » et moins efficace que « je vois que tu es dans le doute, que tu ressens de la peine, je suis là près de toi et t’écouterai autant que nécessaire. Je t’aime. J’ai confiance en tes capacités pour résoudre ce problème. »

 

L’exercice du jour

Aujourd’hui, j‘aide une personne sans la conseiller (ni la juger).

Je l’écoute, je l’accompagne, j’accueille ses émotions, je reste à son côté, je la soutiens sans intervenir.

 

 

Conseiller est facile, aider est difficile.-2

 

« L’année du bonheur » d’Isabelle Filliozat est disponible sur Amazon.

bouton commander sur amazon

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂