Sourions sous la pluie et autres « banalités » qui rendent heureux

A mesure que nous grandissons, nous avons une forte tendance à ensevelir nos rêves sous des montagnes de problèmes et de ruminations. Nous perdons cette innocence relative à la découverte des premières fois. Nous sommes moins enthousiastes face à des « banalités » de la vie quotidienne.

Pourtant, notre cerveau aime la nouveauté. Elle déclenche en nous des émotions positives.

Et la bonne nouvelle est que nous avons le pouvoir de réveiller notre capacité d’enchantement.

Voici quelques idées :

  • emprunter des routes différentes pour stopper le mode automatique inconscient et de nouveau porter un regard sur ce qui nous entoure (ce conseil est valable dans la vie comme en voiture).
  • pratiquer la photographie : de paysage, de fleurs, de personnes et ne pas hésiter à s’approcher et se reculer pour changer de perspective.
  • faire des choix différents dans nos vies (voir cet article).
  • être au contact des enfants et les observer s’émerveiller de tout. Jouer avec eux.
  • choisir de sourire.
  • lire sur des sujets inédits et parler à des inconnus pour ouvrir notre esprit et titiller notre curiosité.
  • méditer en pleine conscience.
  • danser sous la pluie parce qu’il n’y a aucune raison de ne pas le faire !
  • écrire nos rêves et se dire « pourquoi pas ? »

Et pendant toutes ces « nouvelles » expériences revisitées, s’arrêter, fermer les yeux et ressentir et laisser durer l’émotion positive afin qu’elle s’ancre dans notre mémoire.

Comme l’écrivait Ralph Waldo Emerson :

« La marque constante de la sagesse est de voir le miraculeux dans le banal ».

De la sagesse et du bonheur, selon moi.

 

Et vous, quelles sont les « banalités » qui vous rendaient et vous rendent heureux ?

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂