Découverte : le système immunitaire contrôle notre comportement social (et notre cerveau)

Découverte le système immunitaire contrôle notre comportement social (et notre cerveau)

Les chercheurs de l’Université de Virginie ont fait une découverte essentielle : le système immunitaire contrôle le comportement social, agissant sur le désir d’interagir avec les autres.

Ces résultats pourraient avoir des implications pour les maladies neurologiques telles que les troubles du  spectre autistique et la schizophrénie.

Ce qu’il est important de comprendre est que les interactions sociales assurent la survie des espèces mais augmentent aussi le risque de propager des agents pathogènes. C’est là qu’intervient le système immunitaire où l’interféron gamma, une cytokine capable d’inhiber la réplication virale et de déclencher des effets immunomodulateurs, est sécrétée par les lymphocytes T. Cet interféron gamma a donc probablement joué un rôle central dans notre évolution et continue d’agir sur notre personnalité.

 

Ce nouveau champ d’investigation  est prometteur dans la mesure où de nouvelles thérapies relativement aux dysfonctionnements sociaux dans les troubles neurologiques, comme l’autisme et la schizophrénie pourront être testées.

 

Source

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂