Rester assis est aussi toxique que la cigarette

rester-assis-toxique

Dans le cadre de notre travail, nous restons assis en moyenne 9,3 heures par jour. Or, la position assise prolongée a des conséquences néfastes sur notre santé et nous met même en danger de mort, à l’image du tabagisme.

En effet, en restant longtemps assis, le métabolisme de notre corps ralentit, ce qui affecte notamment notre niveau de bon cholestérol.

Les recherches démontrent aussi que le manque d’activité physique augmente de 6% le risque de maladie cardiaque, de 7% le diabète de type 2 et de 10% le cancer du sein et du colon.

Côté cerveau, le constat est le même :

L’exercice physique facilite la régénération des neurones, développe les capacités d’apprentissage (concentration, mémorisation) et la créativité. Rester immobile a l’effet inverse.

Ajoutons à cela que bouger fait croitre notre niveau de bonheur et nous comprenons que nos modes de vie actuels vont à l’encontre de ces principes et que ces mauvaises habitudes débutent dès que nous allumons la TV, les tablettes ou quand les enfants doivent rester assis des heures et des heures en classe.

 

Solutions possibles :

  • travailler debout
  • marcher pendant les pauses
  • se lever dès que possible
  • instituer des cours dynamiques ou augmenter le nombre de récréations pour les élèves
  • éteindre la TV
  • faire du sport régulièrement
  • etc.

 

Source HBR

Articles complémentaires :

Activité physique et cerveau : l’important c’est de bouger, tout simplement !

Neurosciences : 5 ennemis de notre cerveau

La marche en pleine nature transforme notre cerveau

Bouger pour mieux apprendre : deux exemples concrets

Les enfants qui bougent apprennent mieux selon une étude

 

Vous aimerez aussi...

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂