Exercice simple pour débrancher la machine à pensées et s’apaiser

Pour calmer les ruminations mentales et chasser le stress, il existe un exercice simple de pleine conscience qui permet de se recentrer sur la respiration et les sensations du corps. Il est proposé par Denis Faïck dans son nouveau livre « débrancher la machine à pensées ». Le voici.

 

  • Allongez-vous sur le dos, bras le long du corps, jambes droites, les yeux fermés. (vous pouvez pratiquer assis également)
  • Portez toute votre attention sur votre jambe droite. Sentez. Juste sentez. Rien d’autre. Faites de même avec la jambe gauche.
  • Sentez maintenant vos deux jambes en même temps. Elles sont immobiles.
  • Sentez le ventre qui bouge au rythme de votre respiration. Remontez vers la poitrine, puis sentez le dos dans sa totalité en prenant votre temps.
  • Sentez à présent la globalité du buste. Le ventre, la poitrine et le dos en même temps. Quand cela est senti, essayez de sentir en même temps le buste et les jambes.
  • Sentez le bras droit, de l’épaule jusqu’aux doigts.
  • Même chose avec le bras gauche. C’est juste une sensation.
  • Sentez maintenant les deux bras en même temps.
  • Sentez la tête. Sentez le visage. Desserrez les mâchoires. Vous respirez par le nez. Le souffle est tout doux, subtil.
  • La globalité : enfin sentez tout le corps. Sentez la globalité. L’attention se porte exclusivement sur l’unité corporelle.
  • Pour terminer, sentez l’ensemble du corps et en même temps votre respiration tout en douceur. L’air qui passe dans le nez, le ventre qui bouge lentement.

 

Source : « Débrancher la machine à pensées: Se reconnecter au corps pour chasser les idées toxiques » de Denis Faïck est disponible sur

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’ouvrage : Vous arrive-t-il d’être focalisé sur une idée insistante ou envahi par un flot de pensées ? De vous perdre en anticipations anxieuses à propos d’un projet ? De rater un examen à cause du trac ? De ruminer des situations dans lesquelles vous « auriez dû dire cela, faire cela » ? Si oui, vous êtes victime de votre machine à pensées qui tourne trop souvent à plein régime ! Ce que vous vivez est alors parasité par un mental toxique ingérable. Comment reprendre le contrôle de sa vie ? Comment apaiser ce mental épuisé ? Denis Faïck nous propose de nous reconnecter à notre corps en expérimentant dans la pleine conscience ses capacités. Il livre un ensemble de techniques et exercices accessibles inspirés du yoga, qui, en agissant sur le système nerveux, calment l’organisme et restaurent le sentiment de maîtrise de soi et de force.

EnregistrerEnregistrer

3 réponses

  1. david dit :

    Merci Jean-François pour cet exercice simple et clairement expliqué.
    En complément à çà, je me permets de te proposer aussi quelques techniques dans cette vidéo :
    http://www.jecontrolemoncerveau.com/je-pense-trop/

  2. Sarah dit :

    Cet exercice est en effet efficace et permet une reconnexion à soi-même.

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂