Lire permet de vivre plus longtemps selon une étude

Après avoir interrogé 3635 personnes âgées de plus de 50 ans et les avoir suivies durant 12 ans, des chercheurs de l’université Yale (USA) ont trouvé une mortalité inférieure de 20% chez ceux qui lisaient régulièrement des livres par rapport à ceux qui ne lisaient pas.

L’explication de ce phénomène serait que l’immersion dans un livre développe un certain nombre de facultés cognitives (concentration, raisonnement, empathie, mémoire,…), ce qui garderait le cerveau actif  (favorisant le renouvellement des neurones) et apporterait un lot de pensées et d’expériences agréables (avec les émotions qui y sont associées).
Ce qui me permet de faire la transition avec un ouvrage que je trouve absolument fabuleux et qui boostera certainement l’envie de lire : Remèdes littéraires.

Les auteures Ella Berthoud et Susan Elderkin ont réussi le tour de force de proposer une posologie littéraire pour presque tous les maux.

Ce livre de poche est un médecin à domicile !

Extraits :

 

Remèdes littéraires est disponible sur

 

Source : étude rapportée par Guillaume Jacquemont dans Cerveau & Psycho N°81

Vous aimerez aussi...

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂