L’ocytocine : le rôle essentiel de cette « hormone de l’amour » dans l’épanouissement de toute la famille !

Il existe une hormone absolument essentielle à notre épanouissement et à notre développement : l’ocytocine.

Elle est sécrétée dans notre cerveau quand nous échangeons des marques de tendresse et d’amour via le regard, les paroles et bien-sûr le contact physique. C’est le célèbre « réservoir d’amour » dont nous parlions dans cet article.

Elle possède notamment comme « pouvoir » de réduire le stress, de nous apaiser, de réguler les émotions fortes et de renforcer notre confiance.

C’est ainsi que se met en place un véritable cercle vertueux qui nous rend plus sociable, heureux, aimant et quand je dis « nous », je veux dire que ce cercle bénéficie à la fois aux parents et aux enfants (ou à tous ceux qui s’échangent de l’amour en général) :

Extrait de « Vivre heureux avec son enfant »

 

Pour activer la sécrétion d’ocytocine, il existe donc plusieurs façons :

  • les mots doux (« je t’aime »)
  • l’écoute empathique
  • le partage d’expériences positives
  • les câlins
  • les massages
  • le contact de l’eau chaude

Et pour les tout-petits, la tétée !

 

Ma manière préférée est la respiration Koala : voir cet article pour la pratiquer.

 

Le mot de la fin pour le Dr Catherine Gueguen :

« Un enfant aimé, câliné, sécrète de l’ocytocine qui lui permet en retour d’aimer. Un enfant négligé, délaissé, ne sécrète que très peu d’ocytocine et aimer sera pour lui très difficile. Mais cette faculté d’aimer qui reste alors enfouie peut être réveillée à tout moment par l’amour d’un autre être aimé. Rien n’est donc jamais irréversible ».

 

Source : « Vivre heureux avec son enfant » de Catherine Gueguen

Disponible :

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂