L’effet Saint Matthieu : la puissance des petits bonheurs quotidiens

Aimez-vous découvrir de nouvelles choses ? déguster un bon café ? appeler un(e) ami(e) ? boire un jus de fruits frais ? assister au lever du soleil ?  flâner tranquillement dans la rue ? écouter une musique que vous adorez ? goûter un met délicieux ? sentir un parfum enchanteur ? se glisser dans un lit douillet ? profiter du silence ? terminer une tâche ? dessiner un palmier ? inventer un concept farfelu ? marcher en pleine nature ? serrer quelqu’un dans vos bras ?

Tous ces plaisirs contribuent plus à notre impression générale de bonheur, à notre confiance et à notre santé que de grands bonheurs. C’est ce qu’ont démontré des études en psychologie positive rapportées par Sonja Lyubomirsky dans son livre « Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux ? ». C’est ce que l’on appelle l’effet Saint Matthieu : « Plus vous êtes riche en émotions positives, plus riche vous deviendrez dans tous les domaines. »

 

La prise de conscience et la recherche de petites bonheurs dans nos vies est une stratégie qui a des conséquences étonnantes sur notre bien-être mental et physique. Cela crée une « spirale ascendantes » :

  • agilité intellectuelle accrue
  • développement des compétences sociales, des ressources psychologiques et de nos talents physiques
  • stimulation de notre système immunitaire
  • plus de productivité
  • créativité en hausse
  • plus de persévérance
  • résilience
  • meilleure résistance au stress

 

Comment mettre en place cette « spirale ascendante positive  » ?

Comme je l’évoquais plus haut, l’idée est de programmer peu à peu notre cerveau à prendre conscience et à rechercher les expériences et pensées qui déclenchent des émotions positives.

Pour cela, rien de tel qu’un journal à tenir au fil de la journée.

Ainsi, écrivez ce que vous vivez lorsque vous ressentez :

  • de la fierté
  • de la curiosité
  • de l’enthousiasme
  • de la tranquillité
  • de l’affection
  • de l’engagement (concentration dans une tâche qui vous passionne)

 

Ainsi, vous pourrez vérifier que le bonheur, ce n’est pas se sentir intensément heureux mais se sentir SOUVENT positif et heureux.

Cultivez donc les petits bonheurs. 🙂

 

Et si vous souhaitez aider votre entourage à être plus heureux, remarquez oralement ces petits bonheurs afin qu’eux aussi prennent cette habitude. De plus, les émotions sont contagieuses !

 

Vous savez quoi ? J’ai aimé écrire cet article pour partager ce « truc » bonheur avec vous. Et hop, un petit bonheur de plus pour aujourd’hui. 😉

 

 

Source : « Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux ? » de Sonja Lyubomirsky

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂