L’éducation modifie la structure du cerveau des enfants

Le magazine Sciences et Avenir de mars 2017 consacre un dossier complet à l’intelligence des bébés et des enfants.

On y trouve notamment un très intéressant schéma qui synthétise l’impact de l’éducation sur le cerveau.

  • On y apprend que des soins apaisants développent le cortex préfrontal, régulateur des émotions et siège des fonctions cognitives supérieures, et sont corrélés avec des enfants (de 9 mois à 3 ans) moins inhibés et moins agressifs. Son volume est au contraire diminué chez les adultes maltraités durant l’enfance.
  • Le stress précoce altère le cortex orbitofrontal impliqué dans la décision, la motivation, le système de récompense.
  • Jouer favorise la croissance du cerveau.
  • L’attachement sécurise diminue la sensibilité de l’hippocampe, crucial dans la mémorisation.
  • la verbalisation des émotions désagréables clame l’amygdale impliquée dans le réaction de peur.

 

Moralité : empathie, bienveillance, le jeu et amour sont les clés d’un développement optimal du cerveau des enfants et de leur épanouissement.  🙂

 

Si ce sujet des neurosciences affectives vous intéresse, je vous invite à lire le livre de Catherine Gueguen « Vivre heureux avec son enfant » disponible sur Amazon.fr, fnac.com et chez votre libraire.

 

 

Source :

« Sciences et avenir » N°841.

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂