« Faire le bien » : une méditation du soir par Christophe André

Je partage avec vous un texte et une méditation que j’ai l’habitude de pratiquer le soir. On les doit à Christophe André. Ils sont issus du livre « 3 minutes à méditer ».

« Certaines personnes étranges pensent que la non-violence est fade, qu’elle est une perte de piment existentiel, que les vacheries agrémentent la vie. C’est peut-être vrai pour elles, mais pas pour la plupart des humains. Faire du mal, dire du mal, c’est augmenter la souffrance de tout le monde : celui qui a reçu le mal, celui qui l’a émis, et toute l’humanité qui se trouve alourdie d’une souffrance qui aurait été évitable, avec un peu plus d’attention, un peu plus d’affection.

  • Alors souvent, le soir, posons-nous la question : 
    « Ai-je fait souffrir quelqu’un aujourd’hui ? Si oui, pouvais-je l’éviter ? En me comportant différemment ? En exprimant autrement ce que j’avais à dire ? » 
    Et le matin, rappelons-nous régulièrement ce souhait, ce programme simple : « Autant qu’il me sera possible, faire du bien, et ne pas faire de mal. »
  • C’est un programme écologique. De la même façon qu’on ne jette pas ses sacs plastiques ou ses piles usées dans la rivière ou dans la forêt, on ne jette pas ses vacheries et ses méchancetés dans l’océan des liens humains. Que chacun s’y applique, de son mieux, et le monde changera.« 

 

Source : « 3 minutes à méditer » de Christophe André

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂