Les bienfaits de la communication non violente à l’école

Dans cette vidéo extraite du MOOC « Améliorer l’éducation autour de soi » de l’association Colibris, Catherine Gueguen nous explique les bienfaits de la communication non violente à l’école.

Les 4 étapes de la CNV

La CNV s’articule autour de 4 étapes réunies sous l’acronyme : OSBD :

  • Observation (O) : décrire la situation sans juger
  • Sentiment (S) : exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation en employant le « je »
  • Besoin (B) : identifier et exprimer les besoins (un besoin insatisfait = émotion désagréable) ,
  • Demande (D) : faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement. Si cela est possible, que l’action soit faisable dans l’instant présent.

Un support simple pour mémoriser les étapes 

  • La phrase complète :

    Face une situation, voici ce que vous pourriez dire façon CNV :

    « Quand je vois/j’entends [décrire la situation sans juger], je ressens [citer l’émotion ressenti] car j’ai besoin [décrire le besoin] alors je demande [citer l’action qui viendra satisfaire le besoin].

    Les outils :

    Afin de « maitriser » la CNV, vous aurez besoin de connaitre le vocabulaire et les besoins (et de les enseigner à vos enfants).

    Pour cela, je vous invite à consulter ce PDF mis en ligne par spiralis.ca qui contient même les faux-sentiments, ceux qui sonnent plutôt comme des culpabilisations.

    Pour débuter, on peut retenir ces 9 besoins fondamentaux :

    • Besoins physiologiques, bien-être physique ;
    • Sécurité ;
    • Empathie, compréhension ;
    • Créativité ;
    • Amour, intimité ;
    • Jeu, distraction ;
    • Repos, détente, récupération ;
    • Autonomie ;
    • Sens, spiritualité

Mise en application :

La comptine quand je suis énervé

Voici une comptine amusante pour faciliter l’acquisition des principes CNV.

« Quand je suis énervé, que j’ai envie de frapper, d’insulter.

Quand tu es énervé, que tu as envie de frapper, d’insulter.

STOP ! (respiration profonde)

J’enlève les interprétations.

Je dis ce que je vois, ce que j’entends.

Je parle de mes sentiments et de mes besoins

Tu enlèves les interprétations.

Tu dis ce que tu vois, ce que tu entends.

Tu parles de tes sentiments et de tes besoins.

Et on se serre la main.

Et on devient copain ! »

 

 

Pour aller plus loin :

Le livre de référence : « les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » de Marshall B. Rosenberg

les mots sont des fenêtres

Elever nos enfants avec bienveillance : L’approche de la communication non violente

elever nos enfants avec bienveillance

Enseigner avec bienveillance : Instaurer une entente mutuelle entre élèves et enseignants

enseigner avec bienveillance

 

WEB :

www.nvc-europe.org

communication non violente : le journal d’une apprentie girafe.

CNV (wikipedia)

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂