Astuces pour couper l’effet négatif de nos pensées

Les pensées et les émotions sont comme des nuages qui défilent…ou s’arrêtent juste au dessus de nous sans que nous nous en rendions compte tellement notre machine à ruminer fonctionne de façon autonome.

Bonne nouvelle : on peut débrancher cette machine et laisser s’évaporer ou partir les nuages.

Comment ? En se concentrant sur la seule chose sur laquelle nous avons un pouvoir de transformation : le présent.

En effet, le passé est révolu, c’est de l’actualité. Il nous a peut-être fait souffrir et il continue si nous l’évoquons. Le futur n’est pas encore là, il est totalement incertain et personne ne peut le prévoir. Sinon, nous gagnerions tous au loto chaque semaine…

Donc, le seul moyen de commencer à vivre est de concentrer notre attention sur le présent. Ce qui se passe maintenant, dans ce « maintenant » où nos actions sont possibles.

Contrairement à l’Occident, l’Orient a compris ce principe. Ils ne suivent pas le chemin psychanalytique pour se plonger dans un passé figé mais considèrent que le passé est le passé, que rien n’est vraiment grave et SURTOUT qu’ils ne sont pas LE problème. Ce dernier point est important. Ils ne s’identifient pas aux problèmes mais se distancient d’eux.

Ainsi, ils ne sont pas en colère mais ils s’observent comme si cela se produisait sur un écran de télévision en direct. Et cela passe. Au lieu de rester ancré dans le corps et l’esprit.

 

C’est le point de vue qu’expose Osho dans son livre « Être en pleine conscience ». Je tenais à le partager avec vous car il m’a fait du bien.

Je vous ai créé 3 images pour illustrer cela :

À lire : « Être en pleine conscience » d’Osho

Vous aimerez aussi...

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂