Exercice : traitez-vous comme un bon ami

Quand nous ne nous supportons pas, quand nous nous auto-critiquons, nous dévalorisons,…nous alimentons un juge intérieur malveillant et non un ami. Nous attisons la souffrance et nous nous enfermons derrière des barreaux de croyances erronées et de dénigrements.

Or, si nous changions ce discours interne, qui n’est souvent que la somme des phrases négatives qu’on nous a adressées avant ce jour, nous ouvrons les volets de notre conscience bienveillante. Nous respirons, nous nous encourageons, nous reprenons espoir…

Et en procédant ainsi, nous cessons de nous dissimuler pour oser enfin être soi…et mieux nous connecter aux autres.

L’idée pour changer est de se considérer comme un bon ami et de nous traiter avec patience et bonté.

 

Voici une méditation à pratiquer pour emprunter ce chemin. Merci à Jeffrey Brantley pour nous l’offrir dans son livre « 5 bonnes minutes pour soi le matin ».

 

  1. Respirez consciemment pendant environ une minute.
  2. Définissez votre intention. Par exemple : « Que cet exercice m’aide à être plus patient et plus indulgent envers moi-même.« 
  3. Détendez-vous et restez calme en demeurant attentif aux sensations de votre respiration.
  4. Concentrez-vous sur un sentiment intérieur d’amitié en vous rappelant un bon ami, un être cher ou un animal favori.
  5. Pendant les quelques prochaines minutes, parlez-vous, doucement et gentiment, en répétant une phrase comme « Je me souhaite le bonheur, la santé, la paix et la sécurité. » Vous pourriez n’utiliser qu’un des mots ou des mots différents. Parlez-vous comme vous parliez à un ami cher.
  6. Terminez en ouvrant les yeux et en bougeant doucement.

Vous aimerez aussi...

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂