Parents : nous avons un interrupteur dans le cerveau pour basculer de la colère au calme

Ne pas perdre son sang froid, c’est ne pas céder à la colère et à l’énervement pour garder l’esprit lucide, se montrer empathique et bienveillant avec soi et notre environnement, trouver des solutions et avancer au quotidien dans nos vies trépidantes de parents. Le rêve ! Essayons de le transformer en réalité grâce à une meilleure connaissance de notre cerveau et au livre « Parent zen » de Brigitte Durruty et Catherine Schwennicke.

Du point de vue du cerveau, garder son sang-froid, c’est s’appuyer sur notre cortex préfrontal, siège de nos fonctions supérieures au lieu de laisser l’amygdale, siège de nos émotions, aux commandes.

En bref, il y a deux façons d’aborder un évènement : l’une automatique (celle où nous réagissons sur le coup de l’émotion et du stress) et l’autre raisonnée (celle où nous temporisons et régulons l’émotion pour agir plus logiquement).

Nous avons la capacité de basculer d’un état à un autre grâce notamment à un dialogue interne spécifique via des questions à se poser et un vocabulaire non-anxiogène.

parent zen

Afin de déclencher la « bascule » systématique sur ce mode « raisonné », les auteures du livre « parent zen » nous donnent une liste de questions à se poser et de mots à prononcer/penser. Cette démarche aide à adopter un état d’esprit propice au calme, à la créativité, à l’écoute et à la collaboration. Il repose sur la curiosité, l’adaptation, les nuances, la relativité, la réflexion et l’opinion personnelle.

Les voici, à vous de piocher les éléments qui vous inspirent le plus :

Les questions : 

Notez que ces questions ne nécessitent pas forcément de réponse.

Curiosité

Suis-je curieux par rapport à ce qui se passe ?

« Et si… ? »

« Que se passe-t-il ? Que puis-je voir d’autre ? »

« Qu’est-ce que je ressens ? »

Adaptation

« Que puis-je changer ? »

« De quoi ai-je besoin ? »

« Et pourquoi pas ? »

« Et si j’acceptais ? »

Nuances

« Et si c’était plus complexe ? »

« Et si je nuançais ma perception  des choses ? »

« Quels sont les moments où ça ne se passe pas comme ça ? »

Relativité

« Qu’en penserais-je dans 6 jours ? »

« Si je me mets à sa place…? »

« Sur une échelle de 1 à 10, où placerais-je le problème ? »

« Y a–t-il des personnes qui pensent autrement ? »

« Que me conseillerais-je si je me regardais ? »

Réflexion 

« Comment ça marche ? »

« Comment agir autrement ? »

« Quels sont les liens de cause à effet ? »

Opinion personnelle

« En oubliant le jugement des autres, comment agirais-je ? »

« En quoi est-ce si important pour moi ? »

 

Les mots et expressions :

Curiosité

Enrichissement personnel

recherche et découverte

« On verra sur place »

« Je me jette à l’eau »

« Prêt pour une nouvelle expérience »

Adaptabilité

Ouverture d’esprit

Tolérance

Disponibilité

Absence de préjugé

« Ce n’est ni bien, ni mal, ça existe. »

« Pourquoi pas ? »

Nuances

Subtilité

« Les apparences sont trompeuses »

« Tout est expérience »

Relativité

Prise de recul

Détachement

Dédramatisation

« Ce ne sont pas les choses qui me font souffrir mais l’idée que j’en ai. »

Réflexion

Observation

Curiosité intellectuelle

« J’aime comprendre. »

Opinion personnelle

Introspection

Regard personnel

« Qu’est-ce que je gagne à vouloir avoir raison ? »

« En quoi suis-je concerné ? »

 

Bonus : Méthode express de retour au calme

Lorsque vous sentez la colère monter, fermez les yeux. Concentrez-vous sur votre respiration et comptez jusqu’à 10.

Dites-vous ou énoncez-le avec une voix normale « Je ressens de la colère« .

Cette verbalisation calme l’amygdale en utilisant le même circuit qu’indiqué plus haut.

 

 

Source :

« Parent zen » de Brigitte Durruty et Catherine Schwennicke est disponible sur

Amazon.fr

fnac.com

chez votre libraire

 

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂