Communication Non Violente pour aider un enfant à dialoguer, à s’épanouir et à renforcer sa confiance en lui

Anne van Stappen est l’auteur d’un magnifique cahier d’exercices sur la communication non-violente (cnv) avec les enfants. 

Dans la vidéo ci-dessous, elle nous donne quelques exemples de l’utilisation de la cnv dans l’éducation. Vive la bienveillance ! 

 

Les encouragements

La façon optimale d’encourager un enfant comprend 3 étapes :

  1. J’observe oralement ce que l’enfant a fait.
  2. J’exprime mon ressenti.
  3. Je remercie en citant le besoin satisfait chez moi.

 

La règle des 3 R

Vous allez également découvrir la règle des 3R pour poser un cadre et des limites : Respectable, Raisonnable et en Relation à l’acte car sinon, l’enfant opposera 3 autres R : la Revanche, le Repli et le Ressentiment.

 

L’empathie
Si un enfant se ferme, s’oppose ou a un comportement que nous ne comprenons/n’approuvons pas, la cnv représente un outil pour se connecter à lui via l’empathie afin de mieux collaborer. Le dialogue est en effet facilité lorsqu’on se sent écouté et compris (au lieu d’être contraint, ignoré ou réprimé).

 

Très puissant, merci Anne van Stappen !

 

Voici ma chronique du petit cahier d’exercices de Communication Non Violente :

Petit cahier d’exercices de Communication Non Violente avec les enfants

 

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous ! 🙂