Un slogan à adopter en famille : « Les 3 C : Un Câlin pour Calmer la Colère »

Le câlin permet de calmer le cerveau lorsqu’il est submergé par une grosse émotion. Ce constat est valable pour les adultes et pour les enfants. Pour ces derniers, le câlin est une ressources essentielle car ils ne sont pas capables de calmer une émotion seuls du fait de l’immaturité de leur cerveau.

 

C’est la sécrétion de l‘ocytocine, autrement appelée « hormone de l’amour », qui favorise le retour au calme (le stress(cortisol) chute et l’intensité de l’émotion diminue après 20 secondes de câlin).

Notons aussi que le câlin est aussi un moyen de satisfaire le besoin de contact qui s’exprime chaque jour de notre vie. En  manquer, c’est s’exposer à l’émergence d’émotions désagréables.

Je pense qu’il est important d’expliquer cela aux enfants. Car cette prise de conscience augmentera les pouvoirs du câlin. Comme un effet placebo.

D’ailleurs, vous pouvez aussi en faire un slogan que vous ponctuerez par un « je t’aime ».

 » Un Câlin pour Calmer la Colère ». Les 3 C.

 

Que faire si un enfant, en pleine tempête émotionnelle, refuse un câlin ?

Si un enfant refuse un câlin qui lui est proposé, c’est souvent que son cortex préfrontal n’est déjà plus en état de raisonner. C’est le cerveau émotionnel qui est aux commandes et tout le corps est sous tension, prêt à attaquer ou fuir pour préserver son intégrité. Il s’agit d’un réflexe archaïque qui a assuré notre survie (nous les humains) jusqu’à présent (au stade de l’évolution) où les dangers étaient plus réels qu’imaginaires.

Donc, dans ce cas, inutile d’insister. L’idée est d’ouvrir une opportunité pour l’enfant quand il se sentira en état de recevoir un câlin. Ceci en lui disant : « Je comprends que tu ne veuilles pas pour le moment. Je t’en donnerai un volontiers dès que tu seras prêt. »

Cette phrase est, de plus, optimiste et responsabilisante pour l’enfant. Optimiste car elle évoque la sortie de crise et responsabilisante car l’enfant comprend qu’on lui fait confiance pour traverser son émotion ou pour opter pour une option qui l’aidera.

EnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂