Une activité amusante pour répondre aux besoins de bouger et d’attachement des enfants

Dans son livre « Il ne veut pas faire ses devoirs », Véronique Maciejak nous conseille de pratiquer une activité simple et amusante pour remplir plusieurs besoins essentiels pour faciliter le bien-être et l’apprentissage des enfants : le besoin de bouger, le besoin de contact, le besoin de jouer et le besoin d’attachement.

 

  1. Le parent et l’enfant se positionnent debout ou sur les genoux, face à face, séparés d’un mètre environ.
  2. Chaque participant avance ses bras horizontalement de façon à ce que les paumes de ses mains touchent celles de l’autre et les doigts s’entrecroisent entre eux.
  3. Une fois ce contact établi, l’enfant indique la marche à suivre avec trois actions principales : « Tirer », « Pousser » « Contact ».
    Pour « Tirer » et « Pousser », l’enfant doit préciser le degré d’intensité : doucement, fort ou très fort. Ainsi, quand il dit « Pousser très fort », les deux joueurs doivent se repousser mutuellement le plus fort possible.
    L’action « Contact » permet de suspendre le jeu : chacun reprend sa place en maintenant sa paume collé à l’autre.
  4. À la fin du jeu, faites-vous un câlin pour une bouffée d’ocytocine supplémentaire !

Nous pratiquons souvent ce jeu ici. Il s’avère qu’une de ses vertus, outre les rires déclenchés, est de renforcer la confiance en soi de l’enfant qui prend conscience de son corps , de sa capacité de choisir et de sa force en toute sécurité.

 

Source : « Il ne veut pas faire ses devoirs » de Véronique Maciejak

Disponible sur :

Envie de réagir ?

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂