« L’expression de la colère est saine »

Il est sain d’exprimer sa colère car c’est une émotion utile qui est relative à un besoin insatisfait.

« Il y a une colère « saine » quand elle est sereine, pacifiée et pacifiante » nous explique Anne van Stappen. Cette colère implique de prendre conscience des caractéristiques et des racines de la colère. Ainsi, il est envisageable de se servir de la puissance de la colère pour transformer réellement les situations sans violence, notamment en formulant des demandes précises plutôt que des attaques ou des accusations vers celui ou celle (ou soi-même) que nous estimons être à l’origine de notre colère.

Les vraies racines de la colère sont les rêves, les aspirations, les besoins insatisfaits.

Comme outil aidant, Anne van Stappen évoque notamment le « yoga de la Communication Non Violente » : écrire ce que nous pensons au lieu de le dire et de diriger vers autrui.

 

 

Conseil lecture :

Je vous invite à lire le cahier d’exercices de Anne Van Stappen sur la CNV (disponible ici).

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂