« C’est dommage »…vaut-il mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets ?

Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite à écouter cette musique de Bigflo & Oli dont le titre est « dommage ».

 

Alors, remords ou regret ? J’aurais tendance à dire ni l’un ni l’autre. Le regret et le remords sont des fardeaux attachés au passé. Or, le passé est immuable. Reste le présent. Ce présent où nous pouvons décider et oser mais pas de façon inconsidérée (et surtout pas sous le coup de la colère), toujours à la lumière de nos besoins plus que de nos envies et dans un souci de bienveillance collective si possible. Car, après tout, nous dépendons tous les uns des autres et les conséquences de nos choix s’entremêlent.

Donc il s’agit de nous connaitre, savoir ce qui nous convient, nous nourrit et écouter nos émotions qui sont directement reliées à nos besoins. Est-ce que cela nous fera échapper au regret et aux remords ? Non, cas dès lors que nous faisons un choix, que nous prenons une route, nous faisons le deuil d’une option, d’un bouquet de possibilités. Et si la route que nous venons d’emprunter nous apporte des ressentis négatif, le regret pointe son nez.

Alors, adoptons peut-être cette puissante citation de Nelson Mandela comme mantra :

« Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. »

Tout est expérience. Quoi que nous fassions, nous apprenons. Dans ce cas, il vaut mieux faire que ne rien faire me direz-vous ? Oui, l’action balaye les doutes et calme les ruminations mentales. Agir nous place comme créateur de notre vie. Agir nous rend optimiste. Agir nous ancre dans le présent.

Et c’est la conclusion de ce court article. Agissons, apprenons…avec le chapeau de la bienveillance (pour soi et pour les autres).

Et n’hésitons pas à tenter notre chance encore et encore et demander de l’aide.

 

BONUS

TOP 10 des regrets  d’une existence

Inspiré du travail de Bronnie Ware, une infirmière australienne qui a accompagné de nombreux patients pour leurs derniers jours de vie, le site addicted2success a mené une enquête similaire pour réunir les 10 principaux regrets d’une existence.

Cette liste de regrets est pour nous une liste d’actions afin de ne rien regretter avant de partir. Qu’allez-vous rajouter à votre feuille de route ?

  1. Ne pas avoir suivi ses rêves : c’est le regret numéro 1 des personnes interrogées. Elles auraient aimé avoir le courage de poursuivre leurs rêves. Pour y parvenir, apprenez à vous fixer des objectifs (voir cet article)

     

  2. Trop travailler et ne pas avoir assez accordé de temps à sa famille : sacrifier sa vie de famille au profit du travail n’est pas une bonne idée. Il est préférable de gagner moins, d’acquérir moins de choses inutiles et de se concentrer sur les liens essentiels et l’expérience.

     

  3. Passer plus de temps avec ses amis : l’amitié est presque plus importante que l’amour pour notre bien-être et notre santé. Pour de faire des amis et les garder, lisez cet article.

     

  4. Dire plus souvent « je t’aime » et ne pas hésiter à déclarer sa flamme. Tout se joue parfois à une seconde près

     

  5. Exprimer un peu plus ce que nous pensons et ressentons au lieu de le garder pour soi : poser des mots sur des maux apaise et exprimer régulièrement ses émotions libère.

     

  6. Résoudre les conflits : A quoi bon se disputer au final ?

  7. Avoir un enfant.

  8. Economiser plus d’argent pour la retraite.
  9. Être plus authentique et moins mentir sur qui nous sommes vraiment.

  10. Savoir que le bonheur est un choix.

 


 

Bronnie Ware est l’auteur du livre « les regrets des personnes en fin de vie » (disponible sur Amazon).

les 5 regrets des personnes en fin de vie

 

 

« Le bonheur est un choix ».

 


 

 

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂