16 étapes pour considérer la vie comme une chance (selon un célèbre neuropsychologue)

le cerveau du bonheurRick Hanson a signé un précieux livre pour nous aider à nous épanouir au quotidien avec ce que nous avons en nous : « Le cerveau du bonheur« .

Je souhaitais partager avec vous les étapes qui constituent la première partie de sa méthode afin de « Considérer la vie comme une chance. Il s’agira d’orienter notre attention sur les expériences positives déjà présentes dans nos vies et d’en créer de nouvelles. Nous avons ce pouvoir. Démonstration.

 

beautiful-71493_1280-2

Repérer une expérience positive déjà présente :

1) Au premier plan de la conscience

2) Au second plan de la conscience 

« La conscience est comme un théâtre. A tout moment, des éléments occupent le premier plan de la scène, éclairés par le projecteur de l’attention, comme les mots que vous lisez à cet instant. Simultanément, au second plan, en marge de la scène, vous expérimentez d’autres éléments, comme des sensations, des sons et des sentiments. » écrit Rick Hanson.

C’est à partir de ces deux sources que nous pouvons puiser des expériences positives.

Et lorsque nous focalisons notre attention sur une expérience positive au second plan, elle passe au premier plan de la conscience. Profitons-en pour l’enrichir de sentiments et en faisant monter son intensité. Puis absorbons-la en l’accueillant totalement, en s’ouvrant à elle.

 

Créer une expérience positive

3) Trouver des faits positifs dans votre environnement actuel

Qu’y a-t-il autour de nous qui éveille des émotions positives ? Quelque chose de beau, un son harmonieux, un mobilier confortable, un cadre apaisant ou sécurisant, une lecture enthousiasmante, un objet très utile,…Répertorions ces éléments positifs.

4) Trouver des faits positifs dans des évènements récents

Hier, j’ai parcouru 8 km à pied en pleine campagne, bercé par le champ des oiseaux, au contact de la nature. Une légère brise maintenait une température agréable. Cet exemple personnel simple contient pourtant un certain nombre d’expériences positives.
Rick Hanson, suggère d’être également reconnaissant pour les évènements qui auraient pu tourner mal : je n’étais pas malade, la pluie ne m’a pas obligé à rebrousser chemin, etc. Il est important de regarder avec attention et d’apprécier ce que nous prenons pour acquis.

Tiens, je viens de changer l’inclinaison de mon écran d’ordinateur et c’est beaucoup mieux ainsi ! (+1 expérience positive)

5) Trouver des faits positifs dans des situations persistantes

Ceci signifie de penser à ces lieux que nous aimons et qui sont toujours là, ce livre que nous adorons relire et qui nous attend, cette liberté de circuler en sécurité, ce chien qui nous apporte tant de réconfort, etc.

6) Trouver des faits positifs dans vos qualités personnelles

Nous sommes souvent sévères avec nous-mêmes, nous trouvant plus de défauts que de qualités. Certains ne se reconnaissant même aucune qualité. Afin de contourner cette auto-critique, Rick Hanson propose de noter les qualités d’un ami et de glisser ensuite le regard sur nous-même : que savons-nous faire ? quelles sont nos spécialités ? quelles sont nos forces et nos vertus ? Partons d’un fait réel est remontons jusqu’à ce qui nous a permis d’en venir à bout. On est ce que l’on fait. On a tous des qualités. D’ailleurs, celles que nous admirons chez les autres sont souvent les nôtres.

7) Trouver des faits positifs dans le passé

Notre passé est une malle aux trésors qui contient de nombreux souvenirs associés à des émotions positives. Rappelons-les à la surface de notre conscience grâce à des photos, des objets, des conversations, etc.

8) Anticiper des faits positifs dans l’avenir

Imaginons des expériences positives qui vont arriver dans la journée (ou plus tard) et laissons-les se transformer en sentiments positifs. Nous allons peut-être retrouver notre famille dans peu de temps, nous pourrons prendre un bain apaisant, etc.

9) Partager ce qui est bon avec autrui

Des études démontrent que parler d’une expérience positive permet de l’intensifier. Ne nous en privons pas.

10) Trouver du positif dans le négatif

Rick Hanson, qui a lui-même été touché par un mélanome malin à son oreille droite,  nous invite à songer à nos difficultés passées. Le fait que nous y ayons survécu, ce que nous y avons appris, etc. Sans nier la douleur, il est toujours possible de changer de perspective (contexte et sens) et de trouver du positif dans le négatif.

11) Se préoccuper des autres

Penser à des amis, parler gentiment ou se montrer généreux sont d’excellentes occasions d’expériences positives. La bienveillance et l’altruisme nous font ressentir un sentiment de bien-être.

12) Voir ce qui est bon dans la vie des autres

Se réjouir du bonheur des autres est une forme de bienveillance. Cela permet de s’imprégner de nombreuses expériences et émotions positives. De plus, cela repousse la tendance à la convoitise, la jalousie ou la rancune.

13) Imaginer des faits positifs

Imaginer des expériences positives comme être entouré de personnes aimantes ou voler en deltaplane confère un sentiment de joie.

14) Créer des faits positifs

En agissant pour créer des faits positifs, on ouvre un champ infini de possibilités :

– complimenter quelqu’un

– écouter de la musique

– prendre un itinéraire inhabituel

– adresser la parole à un inconnu

– éteindre la télévision

Créer des faits positifs peut même devenir un objectif quotidien.

 

15) Susciter directement une expérience positive

Au plus nous nous entrainerons aux précédentes étapes, au plus nous parviendrons à susciter des états mentaux positifs sans évoquer d’expérience particulière.

 

16) Considérer la vie comme une chance

« Imaginez que vous découvriez que vous pourriez faire du bien à un ami cher, ou à quelqu’un qui souffre. Vous en seriez probablement heureux. Vous disposez du même pouvoir de vous accorder de bonnes expériences.  » C’est cela, considérer la vie comme une chance.

 

« Le cerveau du bonheur » est disponible sur Amazon.fr ou Fnac.com.

 

Rick HansonUn petit mot sur Rick Hanson :

Rick Hanson est neuropsychologue, chercheur au centre Greater Good Science de Berkeley (Californie), fondateur de l’institut Wellspring pour les neurosciences contemplatives. Auteur de best-sellers, dont le cerveau de Bouddha, il donne des conférences dans le monde entier.

EnregistrerEnregistrer

4 réponses

  1. Marie JOUAULT dit :

    Changement de perception= Changement de réalité intérieure. Et oui nous sommes bien ce que nous pensons !
    Et il y a plus de volonté qu on ne croit dans le bohneur (Alain).

    Merci. Voila une bonne lecture pour préparer la rentrée de manière positive 🙂

  2. Magnifique travail de synthèse pour livrer 16 clés simples afin de voir la vie positivement et par la même occasion rééduquer notre cerveau à plus d’optimisme !

  3. Royalspider26 dit :

    Merci pour vos éclairages, vos idées, je parcours votre blog en tant que maman naturellement positive, et je veux transmettre ça a mes enfants: vous m’y aidez en rendant mon positivisme conscient!

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂