Le bonheur se conjugue au passé, au présent et au futur

Non, le bonheur n’est pas uniquement dans l’expérience du moment présent. Nous avons des ressources en nous pour le cultiver aussi au passé et au futur grâce à notre mémoire malléable et notre imagination créative.

C’est Yves-Alexandre Thalmann qui nous l’affirme et nous le démontre, études à l’appui, dans son livre « On a toujours une seconde chance d’être heureux », une véritable dose d’optimisme !

 

On y apprend notamment que notre mémoire est infidèle mais que nous pouvons la transformer par exemple en évitant certains biais comme le fait de ne se souvenir que de la mauvaise expérience de la fin d’un séjour ou d’une relation pourtant enthousiasmant(e).

Le présent, lui, est un terrain propice pour planter des graines de bonheur : en pratiquant des activités qui nous passionnent, en ressentant de la reconnaissance ou encore en ralentissant pour savourer les petits instants de joie que la vie nous offre.

Quant au futur, c’est le domaine de notre imagination. Qu’est-ce qui nous empêche de visualiser ce que nous désirons le plus, de s’évader positivement en planifiant un voyage,etc.?

 

En bref, sans nier le négatif, nous avons le pouvoir de faire grandir le positif en nous par notre attention et nos actions au présent, nos révisions du passé et nos projections dans le futur.

Voici un résumé de quelques techniques qui rendent heureux :

 

Pour télécharger cette image au format PDF, cliquez ici.

 

 

 Source : « On a toujours une seconde chance d’être heureux » de Yves-Alexandre Thalmann disponible sur amazon.fr, fnac.com, cultura.com, decitre.fr .

Une citation pour terminer :

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂