4 outils de pleine conscience pour mieux vivre l’hypersensibilité

Selon, Nathalie Clobert, auteure du livre « Domptez votre hypersensibilité » , l’hypersensibilté se caractérise par plusieurs points :

  • Être un expert des signaux subtils.
  • Avoir une perception riche et complexe de l’environnement
  • Avoir beaucoup d’empathie.
  • Percevoir finement les détails.
  • Nouer des relations profondes et authentiques.
  • Avoir une alarme émotionnelle intense.
  • Ressentir intensément les émotions, positives comme négatives.
  • Être sensible à l’art et à la beauté.
  • Être plus facilement sujet à l’anxiété et à l’épuisement.

Il ne s’agit donc pas d’une maladie, d’un signe immaturité, de dépendance ou d’un défaut mais plutôt d’une force qui nécessite quelques outils pour être cultivée.

En voici 4 :

« Je ressens [nommer l’émotion] »

Il s’agit donc, lorsqu’une émotion se déclenche en nous, d’apprendre à l’identifier, la nommer et peut-être même à réussir à déterminer sa cause car c’est là que nous pouvons nous engager dans la recherche de solutions concrètes.

Ce tableau sur les rôles des émotions est un support aidant dans ce sens :

Source : « Domptez votre hypersensibilité »

 

L’auteure conseille également de tenir un tableau qui fera office de journal des émotions.

Source : « Domptez votre hypersensibilité »

 

Le vocabulaire des émotions

Pour affiner le ressenti, il est essentiel d’acquérir le vocabulaire adéquat :

Peur :

anxieux, timoré, modeste, confus, désorienté, craintif, fragile, défensif, émotif, faible, coupable, effrayé, harcelé, démuni, agité, perdu, nerveux, paniqué, plein d’appréhension, pessimiste, chancelant, tendu, angoissé, timide, incertain, coincé, troublé, dévalorisé, honteux, accablé, affolé, angoissé, anxieux, apeuré, atterré, broyé, défait, désemparé, déstabilisé, épouvanté, hébété, horrifié, inhibé, inquiet, insécurité, méfiant, paralysé, perplexe, terrorisé.

 

Colère :

fâché, contrarié, amer, énervé, rebelle, furieux, renfrogné, hostile, plein de haine, jaloux, mesquin, insatisfait, distant, sous pression, protestataire, provocant, rancunier, révolté, rageur, belliqueux, brutal, mécontent, trompé, trahi, détesté, frustré, dur, critique, agacé, froid, dégoûté, agacé, agressif, aigri, amer, contrarié, désagréable, destructeur, énervé, enragé, exaspéré, fâché, frustré, haineux, horripilé, hystérique, irrité, ulcéré, vindicatif, violent.

 

Tristesse :

apathique, plein de regret, abattu, vaincu, déprimé, désespéré, dépité, détaché, découragé, embarrassé, vide, humilié, blessé, inadéquat, isolé, léthargique, malheureux, négligé, nostalgique, rejeté, triste, bête, affligé, désolé, fatigué, laid, inintéressant, mal à l’aise, seul, dépressif, abattu, affligé, bouleversé, cafardeux, chagriné, déçu, démoralisé, démotivé, éploré, esseulé, fatigué, impuissant, mélancolique, misérable, morne, nostalgique, pessimiste, piteux, résigné, triste, vain.

 

Joie :

affectueux, agréable, confortable à l’aise, chanceux, tendre, enthousiaste, exubérant, en harmonie, libre, en communion,  amical, en forme, bon, reconnaissant, heureux, gai, plein d’espoir, ravi, intense, allègre, joyeux, aimé, merveilleux, en sympathie, optimiste, passionné, décontracté, satisfait, chaleureux, accompli, affectueux, à l’aise, assouvi, bienveillant, chaleureux, comblé, détendu, émerveillé, enchanté, enjoué, enthousiasmé, motivé, optimiste, ravi, revigoré, serein, soulagé, vif, vivant.

 

Les émotions dans le corps (cartographie)

Autre moyen d’accueillir les émotions : observer dans notre corps les sensations.

La cartographie des émotions peut vous guider dans cet accueil des émotions au niveau corporel :

De chercheurs finlandais sont parvenus à établir une cartographie des émotions à partir des témoignages de centaines de volontaires : voici la localisation des sensations et leur intensité pour chaque état émotionnel. Il s’agit d’un précieux outil pour les identifier et y associer le vocabulaire spécifique :

cartographie des émotions

 

Pour compléter, une séance de météo intérieure s’avère efficace (Merci à Xavier Roulet)

Le sentimètre : mesurer ses émotions

Je vous propose de tester un excellent outil proposé par Yves-Alexandre Thalmann: le sentimètre. Il s’utilise ainsi : disposez un point pour déterminer votre état émotionnel.

Cette représentation aide à visualiser votre état émotionnel.

sentimetre

Et pour compléter, demandez-vous quelle est l’intensité de l’émotion ressentie sur une échelle de 1 à 10.

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂