Truc : un moyen mnémotechnique pour apprendre à dire « non »

Dire « non » ne fera pas de vous une personne négative ou peu serviable.

Au contraire, les personnes peu scrupuleuses ont tendance à moins respecter ceux qui ne leur opposent pas un semblant de résistance.

J’ai souvent refusé de réaliser une tâche en entreprise après avoir compris qu’il n’y aurait aucune conséquence.

La plupart du temps, il s’agissait d’une tâche vectrice d’un grand stress qui nécessitait un « refus d’obtempérer » afin de trouver une meilleure solution.

Apprendre à dire -NON-pour vivreMIEUX

Voici une liste de quelques conclusions personnelles sur le fait de dire « non ».

  • Le plus difficile est le premier « non » (ensuite on se rend compte que les craintes étaient infondées).
  • Dire « non » n’entamera pas votre réputation.
  • Dire sans cesse « oui » créera des habitudes sociales négatives en votre encontre.
  • Un « non » renforce l’estime de soi.
  • Il vaut mieux dire « non » que de dire « oui » et ne pas réussir.
  • Un « non » suivi d’une proposition plus intelligente est 100000 fois mieux qu’un « oui ».
  • Un « non » se profère avec une attitude ouverte, ça passe mieux.
  • Un « non » pertinent ferme les portes de l’absurdité pour ouvrir celles de la construction positive.
  • Si on ne dit pas assez « non », on finit en arrêt maladie ou on se brouille avec notre entourage. Le stress personnel est trop fort.

 

Car oui, le « non » va vous libérer d’une grande partie du stress accumulé dans votre vie. Quand vous acceptez de rajouter une réunion à 19H alors que vous auriez pu rentrer plus tôt pour voir votre compagne et vos enfants, vous augmentez votre niveau de frustration et de stress.

Quand vous rendez un énième service sur votre temps sans qu’on ne vous ait jamais renvoyé l’ascenseur, vous vous sentez mal et c’est normal.

Quand vous autorisez votre enfant à regarder la TV pendant 4 heures parce que vous ne voulez pas de crise, il y aura des conséquences sur lui et sur vous.

 

Voici le moyen mnémotechnique pour apprendre à dire non.

James Borg, dans son livre Mind Power, nous suggère de penser au sigle suivant :

Nouvelle

Obligation ?

Négatif !

 

Efficace, non ? 🙂

EnregistrerEnregistrer

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂