10 prises de conscience pour ne plus crier sur ses enfants

Crier moins s'aimer mieuxDans son livre « Crier moins, s’aimer mieux« , Sheila McCraith nous propose un véritable programme pour arrêter de crier : le défi Rhino Orange. On y trouve, parmi les ingrédients du succès, la communication non-violente, des astuces anti-stress ou des techniques de psychologique positive. Notez que le ton direct et empreint d’un certain humour qui motive à mener à bien ce challenge. J’ai particulièrement apprécié les citations savamment sélectionnées et les photos qui rendent la lecture encore plus attrayante. 🙂

Je profite donc de cet article pour partager les 10 prises de conscience de l’auteure à propos des cris :

 

©Crier moins, s'aimer mieux

©Crier moins, s’aimer mieux

  1. Crier ne sert à rien ; en fait cela aggrave la situation : L.O.V.E. (Lecture, Observation, Vérification et Empathie) fonctionne bien mieux !
  2. Je ne peux pas toujours contrôler le comportement de mes enfants, mais je peux toujours contrôler le mien : j’ai le choix de crier ou de ne pas crier.
  3. Je suis souvent responsable du problème, pas mes enfants : « quand je suis en colère, j’ose me regarder en face et m’interroger : « pour quelle raison je crie ? » »
  4. Prendre soin de soi, prendre du temps pour soi, n’est pas égoïste ; c’est vital.
  5. Les pensées, les actions et déclarations positives engendrent un comportement positif.
  6. Elever ses enfants ne suppose pas la perfection, mais la progression : les erreurs sont inévitables. Ce sont les actions correctrices et les leçons qui importent le plus pour qu’elles se reproduisent le moins possible.
  7. Reconnaitre les symptômes physiques qui accompagnent les cris est essentiel : prendre conscience des signes qui annoncent un cri : mains moites, coeur qui bat plus vite, le ton qui monte… aide à désamorcer la crise et les automatismes de défense.
  8. Le recul est un outil puissant : L’auteure conseille d’utiliser la formule « au moins » pour relativiser : « il a renversé le bol de lait ; au moins ce n’est pas la bouteille ! »
  9. L’enfant est une personne. Comme moi, les enfants ont des sentiments et n’aiment pas qu’on leur crie dessus.
  10. De belles choses arrivent quand je ne crie pas : câlin, je t’aime, etc.

 

Quelques photos de l’ouvrage :


IMG_9886-e1462294666831 IMG_9884-e1462294678515

« Crier moins, s’aimer mieux » de Sheila McCraith est disponible sur :

Prix : 17,50€

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂