Charge mentale : mieux vaut être optimaliste que perfectionniste

La charge mentale est un facteur déterminant dans le bien-être mental et physique. Courir dans tous les sens, faire plusieurs choses à la fois, recommencer chaque jour sans relâche,…, les risques de burn-out sont élevés.

Une des façons de réduire la charge mentale et le stress est de s’éloigner du perfectionnisme pour adopter plutôt l’optimalisme.

Pour nous guider dans cette nouvelle conception de vie, le magazine Cerveau & Psycho N°97 nous fournit un tableau.

Ce type de document a le mérite de nous permettre de prendre du recul pour prendre conscience des croyances limitantes qui nous emprisonnent.

J’ajouterai une ligne au tableau :

Le personne perfectionniste ne demande pas d’aide mais reproche tandis que la personne optimaliste n’hésite pas déléguer et à demander de l’aide.

 

1 réponse

  1. Alain Richard dit :

    Merci pour ce tableau

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂