Le secret de longévité des habitants d’Okinawa est (notamment) dans leur assiette

L’archipel d’Okinawa (Japon) compte une moyenne de 50 centenaires pour 10 000 habitants, proportion exceptionnelle comparée au reste du monde.

Quel est le secret de cette longévité ?

Le Professeur Bernard Sablonnière nous le révèle dans son livre « L’espoir d’une longue vie ». Selon les résultats des études qu’il nous transmet, la solution de cette énigme se trouve pour partie dans l’assiette.

En effet, les Okinawaïens appliquent la règle traditionnelle du « hara hachi bun me » qui consiste à ne manger que jusqu’à 80% de leur satiété. Il reste donc toujours un peu sur leur faim lors des repas. Cette restriction calorique régulière serait un des facteurs clés de leur longévité élevée.

Le deuxième point décisif est la présence dans leurs plats de la fleur et de la feuille de getto (Alpinia zerumbet), riches en antioxydants. Des expériences sur des vers ont permis de constater un allongement de leur durée de vie de 23%.

Le troisième point est la faible consommation de viande au profit d’une grosse consommation de poisson, de fruits et de légumes. Parmi les légumes, citons le goya, un concombre amer aux vertus antidiabétiques, la patate douce, parmi les légumes, retenons le shikusawa, un agrume aux effets anti-inflammatoires. Le soja est également très utilisé sous toutes ses formes.

Le quatrième point est l’emploi d’une cuisson très lente et leur cuisine est riche en bouillons de toutes sortes.

 

Certes, l’alimentation semble donc être leur premier médicament (pour paraphraser Hippocrate) mais l’analyse des habitudes de vie des centenaires d’Okinawa fournit d’autres pistes à explorer.

  • l’exercice physique fréquent
  • l’écoute de leurs corps
  • l’entraide

 

Source : « L’espoir d’une longue vie » de Professeur Bernard Sablonnière

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂