Vouloir éviter absolument la déception, c’est se priver d’espoir

Certains préfèrent éviter d’attendre ou d’espérer quelque chose de la vie, des gens, des événements,… par peur d’être déçu et de souffrir.

Car, en effet, si nous n’attendons rien, nous ne pouvons pas être déçus. Mais ce « bouclier » n’occulte-t-il pas aussi les joies relatives aux attentes satisfaites ?

Le fait d’éviter la déception ainsi, n’est-ce pas une voie qui nous prive d’optimisme et nous enlève de la force d’agir face aux évènements de la vie ou dans la réalisation de nos projets ?

Sans optimisme, la tendance naturelle de notre cerveau peut revenir. Elle consiste à craindre au lieu d’espérer. Car la crainte protège des dangers. Sauf que ces craintes sont la majorité du temps irrationnelles.

Alors, « être déçu » parfois n’est-t-il pas un maigre sacrifice face à la beauté des rêves que nous poursuivons et réalisons ?

Qu’en pensez-vous ?

 

En complément : L’acceptation

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂