Toutes les expériences que vit un enfant modifient ses gènes et son cerveau

Quand on réfléchit à ce que nous dit Catherine Gueguen dans la vidéo ci-dessous, on prend la mesure de notre responsabilité de parents. En effet, chaque expérience que vit un enfant s’imprime dans son cerveau et influe aussi sur ses gènes.

Ce ne sont pas des affirmations lancées à la légère mais des résultats issus notamment des études en neurosciences affectives.

Ainsi, l’empathie et la bienveillance éducative protègent le cerveau et en accélère le développement tandis que les violences détruisent les neurones et ralentissent la maturation du cerveau des enfants.

 

 

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂