Comment éviter d’être manipulé par les autres et rester motivé

Dans leur livre « La réponse », Allan et Barbara Pease évoquent un sujet qui vous parlera certainement : Comment éviter d’être manipulé par les autres, ceux qui critiquent et tentent de vous décourager dans l’accomplissement des actions que vous avez pourtant choisies. 

Avant de vous donner ces « trucs », essayons de comprendre la psychologie de ces personnes qui vous retiennent plus ou moins férocement. Quelles sont les raisons pour lesquelles les amis et les proches tentent de vous dissuader de poursuivre certains objectifs.

En voici au moins trois :

  1. Ils sont sincèrement inquiets
    C’est la peur pour votre santé mentale et physique, votre avenir, votre présent, vos conditions de vie, …qui est le moteur de leur réaction. C’est une sorte de peur qui peut aisément se transformer en réel encouragement s’ils parviennent à se convaincre que vous êtes sur votre chemin de vie et que vous avez déjà surmonté beaucoup d’épreuves. Mais ils sont les seuls à pouvoir modifier leurs croyances.
    Problème : les croyances ont tendance à s’auto-alimenter. Si on a la croyance qu’on ne peut pas réussir en créant une entreprise, le SAR orientera l’attention vers toutes les nouvelles dans les médias qui corroborent cette croyance.
  2. Vous leur donnerez une leçon
    Si vous poursuivez vos rêves, écrivez un livre, créez une entreprise, vous lancez dans l’humanitaire,…et que eux n’ont jamais osé le faire, ils ressentiront de l’amertume et un brin de jalousie. Ainsi, pour éviter de se sentir faible, ils tenteront de vous décourager en faisant miroiter les dangers. De plus, ils sont peut-être eux-mêmes jugés et en difficulté et ne savent pas comment s’en sortir car ils ne veulent pas sortir de leur zone de confort (qui n’en est plus une).
  3. Ils sont intimidés par votre détermination
    Votre réussite sera alors une preuve qu’ils ont manqué de persévérance et de confiance et se sont laissés dominer par leur peur de l’échec. Et ils ne verront que cet aspect là au lieu de se dire : « Il l’a fait alors je peux aussi. Il n’est jamais trop tard pour lancer un nouveau projet qui me tient à coeur. Et puis, je pourrai lui demander de partager son expérience avec moi ! »

Maintenant, passons à la parade. : comment éviter d’être manipulé par les autres et garder le cap.

La condition préalable pour répondre avec confiance est d’avoir couché sur le papier un objectif et un timing auquel vous croyez et qui vous fait vibrer. Voir cet article.

 

Technique 1 : Accepter la vérité

Nous aimons tous avoir raison même si c’est loin d’être un gage de bonheur. Ainsi, face à une critique, si vous dites « Tu as raison sur tel ou tel point. » et que vous complétez par « Mais je suis heureux et motivé. Je sais que je peux réussir/ j’ai hâte de tenter ma chance. », il n’y aura pas de conflit !

Technique 2 : Admettre que l’autre a le droit de donner son opinion

« Ceci est ton avis. Je le respecte. Voici le mien. »

ou « Je comprends que tu puisses penser ceci. Pour ma part, je me suis fixé cet objectif et j’ai déjà commencé à y travailler. »

Technique 3 : Proposez un choix

« Souhaites-tu m’aider ou me décourager ? »

« J’ai besoin de ton aide et de tes compétences pour ce projet, es-tu OK ? »

Cette technique consiste à transformer une opposition en collaboration factuelle ou pas. L’intention d’aider vient remplacer la critique et, qui plus est, renforce la confiance en soi de la personne car quelqu’un vient d’évoquer ses talents et sa capacité à contribuer à un projet !

 

Pour le reste, foncez et amusez-vous ! 🙂

 

À lire : « La réponse » d’Allan et Barbara Pease

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂