20 phrases pour protéger les enfants des critiques

« Hier, Léo m’a dit que j’avais grossi »

« La maitresse a dit que ce que j’avais fait dans l’exercice était idiot »

« Tout le monde se moque de moi »

 

Les critiques, reproches, étiquettes négatives, les enfants vont en subir un grand nombre dans leur vie. Ils fragilisent l’estime de soi et diminuent la confiance en soi, créant même des croyances limitantes qui s’érigent comme des barrières anti-épanouissement…si on n’y attache trop d’importance.

Afin d’aider les enfants à ne pas souffrir de ces poisons et autres formes de manipulation, il est important de les préparer.

Voici quelques phrases pour cela. Elles sont organisées en deux parties : Une partie « phrases de base » pour les parents pour instaurer la confiance au quotidien. Une partie « parades » pour offrir aux enfants des esquives et méthodes pour ne pas souffrir des critiques et même transformer une critique en aide.

Notons aussi que le comportement des parents face aux critiques est central dans le rôle de modèle. Comment réagissez-vous face aux critiques ? Êtes-vous très affecté ou pas ? Le regarde et le jugement d’autrui sont-ils des freins à votre bien-être ?

Les phrases de base

Rassurer sur l’amour et la confiance : « Tu es aimé. » « Je t’aime et j’ai confiance en toi »

Inviter à penser par soi-même sur divers sujets pour forger sa propre opinion : « Et toi, qu’en penses-tu ? » « Que choisis-tu entre… » « Quelle est ta décision ? »

Mettre en évidence les capacités et la progression permanente : « Tu sais énormément de choses et tu en apprends tous les jours. Par exemple, tu as appris….et ton niveau augmente à chaque fois que tu t’entraînes. »

Les pensées ne sont pas des vérités : « Les jugements des autres ne sont que leurs avis. Ce ne sont pas des vérités. Tu peux les laisser penser ce qu’ils veulent. »

Valoriser les échecs : « Tu as le droit d’échouer. C’est comme ça qu’on progresse. »

Relativiser : « Les mots ont l’importance que tu leur accordes ».

Les parades possibles 

Sortir d’une discussion déplaisante : « Stop », « Je ne suis pas d’accord », « Je souhaite parler d’un autre sujet » « J’ai quelque chose à faire, je dois partir. »

Distinguer les avis de chacun : « Ceci est ton avis. Je le respecte. Voici le mien.  »

Transformer la critique en aide : « Merci pour ton avis, es-tu prêt à m’aider à partageant ta propre expérience ? »

Accepter une partie de la critique : « Tu as en partie raison sur ce point. Je vais réfléchir. Merci. »

S’exprimer façon Communication Non Violente : « Quand j’entends cet avis, je ressens de la colère. J’ai besoin de reconnaissance par rapport aux efforts fournis. J’attends des encouragements et du soutien. »

Remercier et continuer à avancer : « Merci d’avoir pris le temps de me donner ton avis. Je continue à travailler car j’ai besoin d’avancer et ce sujet me plait beaucoup ! »

Remercier et solliciter : « Merci pour cet avis. Que proposerais-tu ? »

Estimer le besoin et l’émotion chez l’autre : « Tu aurais envie de travailler sur ce devoir avec moi ? » « Jouons ensemble si tu es d’accord ? » « Tu as l’impression de ne pas recevoir assez d’encouragements ? »

 

 

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂