5 exercices pour aider un enfant à s’endormir seul

Il est possible d’enseigner à votre enfant des exercices pour l’aider à s’endormir (ou se rendormir) seul en s’apaisant. Cette démarche responsabilisante s’intègre dans le cadre d’un rituel du coucher.

Attention, il ne s’agit pas de forcer l’enfant à dormir seul car c’est avant tout la patience, l’écoute et la bienveillance qui s’avèrent efficaces. Il se peut que l’enfant ait des peurs ou des inquiétudes qui l’empêchent de dormir (voici un article sur les peurs) ou qu’il ait simplement besoin d’un supplément de câlins et de proximité.

Parfois , ce sont aussi des bouleversements au niveau de son cerveau qui décalent son horloge interne (voir cet article).

N’oublions pas que l’appréhension et le stress des parents se transmettent aussi à l’enfant de façon verbale et non verbale, parasitant sa quiétude. Donc pensons aussi à nous recentrer et à nourrir la confiance.

 

Voici néanmoins 4(+1) exercices extraits du livre « Aider son enfant à bien dormir ! » de Frédérique Corre Montagu.

La respiration alternée

(respiration issue du yoga qui aide à diminuer le rythme cardiaque et à apaiser le mental)

  • Bouche ta narine droite avec ton pouce de la main droite.
  • Inspire doucement par la narine gauche en gonflant ton ventre comme un ballon.
  • Bouche ta narine gauche avec l’index de ta main droite et expire doucement par la narine droite en dégonflant ton ventre comme un ballon.
  • Toujours avec l’index sur ta narine gauche, inspire profondément de l’air par la narine droite.
  • Expire par la narine gauche en rebouchant ta narine droite avec ton pouce.
  • Recommence autant de fois que tu en as envie si ça te fait du bien.

Massage

  • Masse le lobe de tes oreilles entre le pouce et l’index et tire légèrement dessus.

Visualisation 

  • Ferme les yeux et pense à un endroit que tu aimes et où tu te sens bien et détendu. Concentre-toi sur cette image. Observe chaque détail comme si tu y étais et tu t’y promenais. Si tu penses à autre chose, ce n’est pas grave. Chasse tes pensées comme le vent chasse les nuages dans le ciel et retourne dans cet endroit.

Chanson

(la musique réactive des émotions agréables)

  • Fredonne doucement une chanson que tu aimes.

 

Le mot apaisant

  • On peut associer un mot à un état d’apaisement général. Cela peut être « Calme » « Tranquille » « Sérénité ». En le disant en souriant et en respirant lentement, il apaisera corps et mental de l’enfant au moment du coucher. Utilisez ce mot clé dans la journée aussi pour faciliter l’ancrage.

Source :

« Aider son enfant à bien dormir ! » de Frédérique Corre Montagu est disponible sur :

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂