La méthode d’un moine bouddhiste pour pratiquer la respiration consciente

Avez-vous conscience de votre respiration ? Parmi toutes les choses que nous faisons inconsciemment, la respiration est une des rares que nous pouvons maîtriser.

C’est une porte que nous pouvons ouvrir à loisir pour réguler nos émotions, nous recentrer ou augmenter notre sérénité dans l’instant présent.

C’est une grande force quand on sait à quel point notre souffle, synchronisé sur nos battements de cœurs, se dérègle lorsque nous sommes perturbés ou quand nous ressentons une forte émotion. Nous pouvons agir directement sur lui pour rétablir l’équilibre.

La question est maintenant : existe-t-il une manière optimale de respirer ?

Le moine bouddhiste Keisuke Matsumato nous offre une méthode efficace dans son livre « La maison zen ». La voici associée à une approche spirituelle et une visualisation :

 

« La base de la respiration , c’est d’expirer avant d’inspirer.

Pour introduire quelque chose de nouveau en nous, il faut d’abord expulser ce qui s’y trouve. Avoir une bonne respiration influe aussi sur l’esprit, qui se trouve dans l’inconscient, en stabilisant les émotions.

1) Tout en vous concentrant sur votre plexus solaire (la zone entre votre sternum et votre nombril), expirez lentement et longuement par la bouche, afin d’extraire tout l’air.

2) Arrivé au bout de l’expiration, inspirez une grande bouffée d’air par le nez, pour en remplir votre plexus.

Source : « La maison zen » de Keisuke Matsumato

1 réponse

  1. oui, effectivement !! c’est une bonne idée ! ça vide la tête en même temps… on y garde tant de choses !!
    je n’ai jamais compris pourquoi souvent les exercices de respiration proposent l’inverse…

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie d’avoir une vie plus positive ? Rejoignez-nous sur Facebook ! 🙂