Son voisin est le meurtrier de son fils : la puissance du pardon

« Le fait de ne pas pardonner est comme un cancer. »

Cette femme vit à côté du meurtrier de son fils. Ce cas est véritablement extrême mais il permet de relativiser certaines situations que nous pouvons connaître. D’une gravité moindre.

Pardonner aide à mieux vivre. Le parallèle avec le cancer est juste.

Qu’en pensez-vous ?

 

« Se venger, c’est se mettre au niveau de l’ennemi; pardonner, c’est le dépasser. »

Francis Bacon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.