Grands parents, ne culpabilisez plus de préférer un de vos petits enfants : c’est génétique

grand parent

L’université de Cambridge a prouvé que la préférence d’un petit enfant plutôt qu’un autre avait une cause génétique.

Au plus le génome de la grand mère ou du grand père se rapproche de celui des petits enfants, au plus les liens sont forts.

 

Outre l’explication scientifique du « chouchou », nous gardons notre libre arbitre et le bon sens exige un traitement équitable, vous ne pensez pas ? 😉

 

Pour en savoir plus sur le génome, je vous invite à lire cet « article de planète santé » : Génétique: nous n’héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.