36 questions à poser pour se lier d’amitié avec qui vous voulez

Les relations sociales constituent un élément essentiel dans la psychologie positive. Nous avons besoin d’être entourés pour nous épanouir.

L’art de se faire des amis (ou plus si affinité) est toutefois difficile à manier.

Si je vous donnais une liste de 36 questions élaborées par le chercheur en psychologie Arthur Aron et qui ont prouvé leur efficacité dans de nombreuses études qu’il a menées, vous me répondriez probablement que vous les accepteriez avec joie.

Voici donc les 36 questions qui vous permettront de vous lier d’amitié (ou plus) en 45 minutes avec n’importe qui.

Notez qu’au plus vous évoquerez de détails intimes avec quelqu’un, au plus les liens se resserreront.

Les phrases en bleu vous sont adressées. Les autres sont des questions à poser directement à votre partenaire.

 

1) Si tu pouvais déjeuner avec n’importe qui dans le monde, qui choisirais-tu ?

2) Aimerais-tu être célèbre ? De quelle manière ?

3) Avant de passer un coup de fil, est-ce que tu t’es déjà répété ce que tu allais dire ? Pourquoi ?

4) Pour toi, que serait une journée parfaite ?

5) Quand as-tu chanté pour toi ? Pour quelqu’un d’autre ?

6) Si, pour vivre jusqu’à 90 ans, tu étais capable de conserver le corps ou l’esprit de tes 30 ans pendant les 60 prochaines années, que choisirais-tu ?

7) As-tu un pressentiment secret sur la manière dont tu va mourir ?

8) Peux-tu citer 3 choses que nous avons en commun ?

9) Pour quoi éprouves-tu le plus de gratitude dans ta vie ?

10) Si tu pouvais changer quelque chose dans la façon dont tu as été élevé, ce serait quoi ?

11) En 4 minutes, racontez votre histoire personnelle avec le plus de détails possibles.

12) Si tu pouvais te lever le matin en ayant gagné une qualité ou une compétence, laquelle serait-elle ?

13) Si une boule de cristal pouvait te révéler la vérité à propos de toi, ta vie, ton avenir ou quoi que ce soit, que voudrais-tu savoir ?

14) Y a-t-il quelque chose que tu rêves de faire depuis longtemps ? Pourquoi ne l’as-tu pas encore fait ?

15) Quelle est la plus grande réussite de ta vie ?

16) Qu’est-ce qui compte le plus pour toi dans une relation d’amitié ?

17) Quel est ton plus précieux souvenir ?

18) Quel est ton plus horrible souvenir ?

19) Si tu savais qu’il ne te restait qu’un an à vivre, que ferais-tu différemment dès maintenant ? Pourquoi ?

20) Qu’est-ce que l’amitié signifie pour toi ?

21) Quelle place ont l’amour et l’amitié dans ta vie ?

22) Citez à tour de rôle une qualité que vous voyez chez l’autre. Citez-en 5 chacun.

23) A quel point ta famille est proche de toi ? Est-ce que tu penses que ton enfance a été plus joyeuse que celle d’autres personnes ?

24) Que penses-tu de ta relation avec ta mère ?

25) Peux-tu faire 3 phrases qui nous concernent tous les deux maintenant. Par exemple : « nous sommes tous les deux dans cette pièce ressentant… »

26) Complète cette phrase : « Je souhaiterais avoir quelqu’un avec qui partager… »

27) Si nous devions devenir proche, je veux que tu saches ceci à propos de moi… (dites-lui)

28) Dites à votre partenaire ce que vous aimez chez lui  ou elle: soyez honnête, dites des choses que vous n’auriez pas dites à quelqu’un que vous viendriez juste de rencontrer.

29) Partagez avec votre partenaire un moment embarrassant de votre vie.

30) Quand as-tu pleuré en face de quelqu’un ? tout(e) seul ?

31) Dites à votre partenaire un détail que vous connaissez à propos de lui ou elle.

32) Peut-on plaisanter de tout ? Y a-t-il quelque chose de trop grave pour en rire ?

33) Si tu devais mourir ce soir avec aucune possibilité de communiquer avec quiconque, qu’est-ce que tu regretterais de ne pas avoir dit à quelqu’un ?Pourquoi ne lui as-tu pas déjà dit ?

34) Ta maison, avec tout ce que tu possèdes, prend feu. Après que ta famille et tes animaux de compagnie aient été sauvés et qu’il te reste une possibilité de sauver un objet, lequel ce serait ?

35) De toutes les personnes de ta famille, quel décès t’attristerait le plus ? Pourquoi ?

36) Partagez un problème personnel et demandez l’avis de votre partenaire sur la manière dont il ou elle aurait réagi. Demandez-lui à quel point il ou elle vous sent affecté.

Via Psychology today

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.