Les smartphones nous rendent-ils heureux ?

beautiful-15742_1280

5 chercheurs en neurosciences se sont prêtés à une expérience qui pourrait paraitre comme un cauchemar pour certains d’entre nous : se couper d’internet et de leur smartphone pendant une semaine.

via

Ils ont profité d’une expédition en canoë sur la rivière San Juan, dans le sud de l’Utah, aux USA.

Ces « drogués du travail » ont dû se mettre à la diet d’informations numériques.

 

Le bilan est plutôt positif : 

Après une courte période d’adaptation, ils ont perdu le réflexe de consulter leur téléphone (et même leur montre). La beauté des paysages n’y était probablement pas étrangère.

 

Mais d’autres effets se sont rapidement fait sentir :

– baisse du stress et de l’anxiété

– amélioration du sommeil

– clarification de leurs pensées

– créativité accrue (avec de nouvelles pistes pour leurs recherches)

– développement de l’attention à leur environnement

 

Ces réactions « à chaud » corroborent les hypothèses de David Srayer, organisateur de l’expérience, qui s’intéresse aux conséquences d’une trop forte exposition aux stimulations digitales. Elles impacteraient l’attention, le stress et la mémoire.

 

Pensez à prendre des vacances de votre smartphone ou limitez les interactions quotidiennes. Cela vous permettra de vivre plus le moment présent et vous serez plus heureux, comme nous l’abordions dans cet article.

 

plate-361516_1280Le TEST à réaliser chez vous si vous êtes accro à votre smartphone :

Programme progressif de desintox :

Etape 1 :

– consultez votre smartphone et vos mails uniquement 2 fois par jour (vous allez être étonné de ne pas perdre grand chose)

Etape 2 :

– programmez un jour sans smartphone tous les 15 jours.

Etape 3 :

– venez témoigner de votre expérience ici.

Etape 4 :

Repoussez les limites si vous vous sentez de mieux en mieux : pourquoi ne pas consulter votre smartphone une seule fois dans la journée ou prévoir une journée off par semaine ?

 

sondageSondage :

[poll id= »4″]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.