Les femmes prennent de meilleures décisions sous la pression

Kavita Oberoi

Les neurosciences viennent de démontrer que les femmes prennent de meilleures décisions que les hommes en situations de stress.

Ce sont les niveaux de cortisol, l’hormone du stress qui semblent être le facteur déterminant, selon Ruud van den Bos, neurobiologiste à l’Université Radboud aux Pays-Bas. Lui et ses collègues ont constaté que la tendance à prendre plus de risques est plus forte chez les hommes qui subissent une hausse plus importante du taux de cortisol. Mais chez les femmes, il a constaté qu’une légère augmentation du taux de cortisol améliorait les performances de prise de décision.

Après la théorie, la pratique :

Le Crédit Suisse a suivi près de 2400 entreprises mondiales entre 2005 et 2011 (avec la crise financière),  les grandes capitalisations avec au moins une femme dans leur conseil d’administration ont surclassé les sociétés comparables avec uniquement des hommes au conseil de 26 %.

Les femmes sont donc de meilleures décisionnaires que les hommes en général.

Qu’on se le dise, neurosciences à l’appui.

(sans stress, hommes et femmes sont aussi compétents).

Source : The New-York Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.