La luminothérapie pour lutter contre la dépression saisonnière

L’hiver est souvent synonyme de dépression saisonnière due au manque d’exposition à la lumière du soleil. La luminothérapie compense cette carence et aide à garder le moral au beau fixe.

Dans son livre « Se réconcilier avec le sommeil« , la psychothérapeute Michèle Freud conseille d’utiliser la luminothérapie pour lutter contre ce phénomène cyclique de dépression saisonnière.

En effet, les chercheurs ont montré le rôle joué par la luminosité sur les rythmes circadiens et l’humeur.

La luminothérapie consiste à s’exposer à une lumière spécifique pour réguler notre horloge interne. Le cerveau bloque ainsi  la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil) lors des journées où la luminosité est faible.

Ainsi, à titre curatif, Michèle Freud préconise de faire une séance de luminothérapie 30 à 45 minutes en début de matinée pendant 4 semaines avec une intensité de 10 000 lux.

Idem pour les troubles du sommeil. La pratique s’étale alors jusqu’à disparition des troubles.

 

J’ai testé pour vous :

J’utilise deux appareils au quotidien : une lampe et un simulateur d’aube.

– cette lampe Philips (achetée sur Amazon après plusieurs essais d’autres marques).

luminothérapie

– un simulateur d’aube pour des réveils « naturels ».

simulateur aube philips

N’hésitez pas à me poser des questions sur leur utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.