Faut-il révéler ses objectifs ou les garder pour soi ?

J’ai le projet de :

– perdre du poids

– acheter une maison

– obtenir une augmentation

– me faire des amis

– créer mon entreprise

Je me demande juste si je dois en parler avant qu’il ne se soit réalisé…

Qu’en pensez-vous ?

Derek Sivers

Derek Sivers a la réponse. Et c’est NON !

Si vous avez un projet, n’en parlez pas car sinon, votre cerveau comprendra que vous l’avez déjà atteint…et votre motivation pour aller au bout s’envolera.

 

Une étude a démontré ce fait :

163 personnes ont été invitées à écrire sur une feuille un but personnel. La moitié devait annoncer ce but aux autres. L’autre moitié non.

Ensuite, chacun s’est attelé à la tâche pour se rapprocher de son objectif pendant 45 minutes avec pour consigne de s’arrêter quand il le voulait.

Ceux qui n’ont pas révélé leur objectif ont travaillé 45 minutes en moyenne tandis que les autres ont abandonné au bout de 33 minutes. De plus, le premier groupe s’est senti « plus proche de son but ».

 

Comme l’explique Derek :

« Pour chaque objectif, certaines étapes doivent être accomplies, un certain travail doit être accompli, pour le concrétiser. Idéalement, on ne doit pas être satisfait tant qu’il n’a pas été réalisé, mais quand on le raconte à quelqu’un, qui en reconnaît la valeur, cela devient ce que les psychologues appellent une réalité sociale. L’esprit est en quelque sorte trompé : il croit que c’est déjà fini. Ensuite, puisque vous avez ressenti cette satisfaction, vous êtes moins motivé pour faire les efforts réellement nécessaires. Ceci va à l’encontre de la sagesse populaire qui veut que nous racontions nos buts à nos amis, non? « 

Moralité :

Raconter à quelqu’un son objectif rend sa réalisation plus improbable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.