« Contes à guérir, contes à grandir » de Jacques Salomé

contes à guérir contes à grandir Jacques SaloméLes histoires ont un puissant pouvoir psychologique. Ceci car elles s’adressent directement à notre imagination et qu’elles remplissent notre mémoire de mini-films chargés d’émotions dont notre cerveau a besoin pour grandir et s’épanouir.

Les premières histoires racontées pendant notre enfance sont déterminantes car nous les intégrons avec une grande facilité. Nous ne distinguons alors pas la fiction de la réalité. Elles nous aident à comprendre le monde qui nous entoure, à apprendre à le décrypter, à en déceler la beauté, à en accepter la souffrance, à en observer l’écho en nous, à imaginer des solutions pour avancer et vivre. Elles font vibrer nos émotions, y posent des mots dont nous nous souviendrons. Ces mots nous confèreront une capacité de verbalisation qui nous rendra intelligent émotionnellement, qualité indispensable au bon fonctionnement d’une société humaine.

 

Jacques Salomé a écrit ces contes pour aider les parents à aider les enfants, leurs propres enfants ainsi que ceux qui sont en eux, parfois blessés, refoulés, muets. Ils permettent aux adultes de corriger les erreurs, trouver des réponses, changer de perspective par rapport au passé, s’interroger sur leur vie, pardonner, respirer. Ils sont un fabuleux support d’échange et d’harmonie entre les parents et les enfants autour de thèmes parfois délicats à aborder : peur, culpabilité, adoption, amour, maladie, bonheur, séparation,…

 

Il était une fois le magicien des peurs…dont l’unique travail, le seul secret, est de permettre à chacun d’oser retrouver, d’oser entendre et d’oser respecter le désir qu’il y a en lui sous chacune de ses peurs.

« J’ai peur de mourir » dit un homme. Le magicien le guide vers le désir derrière cette peur : »je voudrais vivre chaque instant de ma vie de la façon la plus intense, la plus vivante, la plus joyeuse, sans rien gaspiller« .

Ce magicien, maintenant connu et visualisé, prendra la parole dans la tête de nos enfants (et la notre) pour nous rappeler que nous devons avant tout regarder et respecter le désir qui se dissimule sous la peur.

 

Le conte de l’arc-en-ciel des émotions apprendra à l’enfant à reconnaitre ce qu’il ressent, à l’exprimer ou encore le dessiner en utilisant la couleur de ses émotions.

 

Ou encore le conte du petit arbre très courageux, qui avait eu ses racines blessées et qui hésitait à guérir parce qu’il avait peur de grandir et d’être abandonné à nouveau.

 

« Contes à guérir, contes à grandir » est un livre poétique et symbolique qui accompagnera adultes, parents et enfants sur le chemin du mieux-être individuel et collectif.

Merci Monsieur Salomé.

 

 

Bonus : j’ai trouvé cette version audio du conte de la béquille qui se désespérait de n’avoir plus personne à soutenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.