Témoignage d’un fakir après son premier acte altruiste

“L’altruisme est une motivation” comme dirait Matthieu Ricard. C’est aussi une activité qui rend heureux et c’est prouvé scientifiquement (merci la psychologie positive). Si vous n’y avez jamais goutté, lisez cet extrait du livre de Romain Puértolas, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea. 🙂

 

Ça y est, il venait d’aider quelqu’un. Son premier humain. Et c’était d’une facilité déconcertante.

En agissant ainsi, une sensation de bien-être envahit son corps. Ils sentit une espèce de petit nuage vaporeux naître dans sa poitrine et s’étendre dans toutes les directions vers les extrémités de ses membres. Bientôt, le nuage l’enveloppa complètement et Ajatashatru eut l’impression de quitter le sol poussiéreux du port de Tripoli sur un énorme fauteuil moelleux. C’était de loin la meilleure lévitation de toute sa carrière de fakir.

 

Pour poursuivre sur ce thème, je vous invite à regarder cette vidéo de Matthieu Ricard : plaidoyer pour l’altruisme.

Ça y est, il venait d'aider quelqu'un.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.